D'après une étude, les comportements hyperactifs seraient liés aux colorants alimentaires

lu 5223 fois

Les parents dont les enfants présentent des signes d'hyperactivité pourraient réajuster leur comportement en éliminant certains colorants alimentaires de leur alimentation. L'étude a été effectuée par une équipe de chercheurs de l'université de Southampton.

Cette récente recommandation de la Food Standards Agency (FSA, l'agence sur les standards en matière de produits alimentaires) concernant les colorants alimentaires se base sur des recherches selon lesquelles la consommation de certains mélanges de colorants alimentaires en même temps qu'un agent conservateur couramment utilisé, le benzoate de sodium, semble avoir un effet négatif sur le comportement de certains enfants.

« Cette étude représente une contribution supplémentaire utile à nos connaissances concernant les effets potentiels des colorants alimentaires sur le comportement des enfants », a commenté le Dr Andrew Wadge, scientifique en chef de la FSA. « Après avoir pris en compte l'avis du COT [Committee on Toxicity - Comité de la toxicité] concernant les résultats de la recherche, nous avons révisé nos recommandations s'adressant aux consommateurs : si un enfant présente des signes d'hyperactivité ou un syndrome du déficit de l'attention avec hyperactivité (Attention Deficit Hyperactivity Disorder - TDAH), l'élimination des colorants cités dans l'étude de Southampton de leur régime alimentaire pourrait alors présenter certains effets bénéfiques. »

Le Dr Wadge a rappelé aux parents que selon la loi, tous les colorants alimentaires doivent être inscrits sur les étiquettes des aliments.

La Commission européenne a demandé à l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) d'étudier les résultats. En fonction des conseils préconisés par l'EFSA, la Commission décidera si davantage de mesures sur les additifs étudiés sont nécessaires. L'EFSA effectue actuellement une réévaluation approfondie de tous les additifs autorisés, à commencer par les colorants alimentaires, afin de garantir que leurs normes de sécurité soient encore conformes aux dernières informations scientifiques.

Dans le cadre de l'étude, les scientifiques ont administré quotidiennement un mélange de jus de fruits naturels à des enfants âgés de trois ans et de huit à neuf ans, et ce pour une durée de six semaines. Certains enfants ont reçu des boissons sans colorants alimentaires, d'autres des boissons contenant un mélange d'additifs que l'on trouve souvent dans les sucreries et les boissons sans alcool. Parmi ces colorants figurent le jaune-orange S (E110), le jaune de quinoléine (E104), la carmoisine (E122) et le rouge allura (E129) ainsi que le conservateur alimentaire benzoate de sodium (E211).

L'équipe de chercheurs, aidée d'enseignants et de parents, a surveillé le comportement des enfants. Ni les enfants ni les adultes chargés de la surveillance ne savaient quelles étaient les boissons qui contenaient des additifs ou un placebo. Au cours de l'étude, les parents ont dû éliminer du régime alimentaire de leurs enfants toute autre source des additifs concernés.

« Cette étude a été capitale étant donné qu'elle s'est penchée sur un domaine important de la recherche », a déclaré l'un des auteurs du rapport, le professeur Jim Stevenson de l'université de Southampton. « Les résultats montrent que la consommation de certains mélanges de colorants alimentaires et de l'agent conservateur benzoate de sodium sont liés à une augmentation des comportements hyperactifs chez les enfants. »

Toutefois, selon les chercheurs et la FSA qui ont averti les parents concernés, le fait d'éliminer ces additifs du régime alimentaire de leurs enfants ne fera pas automatiquement cesser les comportements hyperactifs.

« Rappelons que le comportement hyperactif des enfants dépend de nombreux facteurs », a déclaré le Dr Wadge. «Les facteurs déclencheurs peuvent être, entre autres, des facteurs génétiques, la naissance prématurée ou encore l'environnement et l'éducation.»

Pour de plus amples informations, consulter : www.food.gov.uk et www.efsa.europa.eu

Source : Copyright © Communautés européennes, 2007

SOURCE : Communautés européennes

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s