Création d'un réseau national pour l'éducation au goût

lu 5756 fois

Dès 1975, Jacques Puisais créait ses fameuses Classes du Goût. Pour les enfants, il s’agissait de goûter des aliments, puis d’analyser la palette de sensations procurées, avant de verbaliser leurs perceptions. Une démarche simple qui a permis de favoriser la diversification de l’alimentation des enfants, essentielle dans le développement de leurs préférences alimentaires. Depuis, cette pédagogie n’a cessé de se moderniser et s’enrichir tout en étant validée sur le plan scientifique.

Aujourd'hui et demain, se tient à Paris un colloque qui marque le lancement officiel d’un réseau national pour l’éducation au goût des jeunes, véritable redémarrage de ces Classes du Goût. Organisé par le pôle de compétitivité Vitagora® et soutenu par le Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire, ainsi que par le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et de la Vie Associative, ce réseau s’inscrit pleinement dans le Programme National pour l’Alimentation (PNA) et constitue un nouvel outil destiné à favoriser la diversification de l’alimentation des enfants.

L’éducation au goût influence l’émergence du comportement alimentaire des enfants. Les chercheurs ont montré, notamment à travers des programmes comme EduSens, labellisé par Vitagora® et financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), que cette éducation, appliquée dès le plus jeune âge, entraîne en particulier une réduction de la néophobie, c’est-à-dire de la peur de goûter des aliments nouveaux, stade par lequel passent les enfants entre trois et six ans. De leur côté, les acteurs de l’éducation au goût n’ont cessé et ne cessent d’expérimenter sur le terrain tout un ensemble d’approches pédagogiques de plus en plus innovantes.

Celles-ci peuvent prendre la forme d’expériences sensorielles, d’ateliers culinaires, de contes gourmands, de jeux, de mises en situation, voire d’activités impliquant les familles, ou encore de programmes conjuguant éducation sensorielle et nutritionnelle. Dans ce contexte, l’idée de créer un réseau national pour l’éducation au goût des jeunes âgés de 3 à 15 ans s’est imposée progressivement. Un réseau qui permette, non seulement de fédérer l’ensemble des initiatives pédagogiques dans le domaine du goût et de partager les connaissances les plus récentes sur le goût et les comportements alimentaires, mais aussi de susciter l’émergence de projets coopératifs sur tout le territoire et faire progresser ainsi le niveau de l’éducation au goût en France.

Un colloque, organisé par Vitagora® à Paris ces 27 et 28 janvier 2011, sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire, et avec le support de l’Institut du Goût, marque lancement officiel de ce réseau. Un rendez-vous important qui sera l’occasion pour différents spécialistes de l’étude du développement et du comportement alimentaire et de l’éducation sensorielle de faire un point sur ces sujets, en particulier à travers une série de conférences, trois ateliers thématiques et la présentation de posters et d’outils pédagogiques.

SOURCE : Vitagora®

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s