Course à la minceur : stop aux kilos émotion !

lu 2318 fois

Absence de repères alimentaires, oubli des sensations de faim, absence de satiété, mauvaise conscience, multiplicité des régimes, mauvaise image de soi… sont les problèmes que rencontrent la plupart des Français. C’est le bilan édifiant que révèle le Docteur Zermati à partir de l'analyse des réponses d'environ 100 000 personnes au bilan gratuit proposé par Linecoaching.

Manger sous le coup de l’émotion

Les personnes en surpoids ne tiennent pas compte des sensations de faim et de satiété qu’elles ressentent ou même ne les perçoivent pas. 60% d’entre elles risquent de trop manger en se forçant à finir leur assiette. 75% s'arrêtent de manger quand elles se sentent pleines ou écœurées, quand elles ont vidé leur assiette ou quand elles estiment mentalement les quantités suffisantes.

Un cercle vicieux : Les trois quart des participants possèdent des aliments tabous supposés faire grossir. Les émotions négatives leur font manger ce type d’aliments et provoquent en retour d’autres émotions négatives. Plus de la moitié des participants admettent manger sous l’effet d’une émotion.

Le mal-être alimentaire est la règle

Plus de 60% des participants de ce questionnaire sont préoccupés ou obsédés par des pensées de nourriture et terminent leur repas par des émotions pénibles, voire douloureuses (culpabilité, désespoir, honte, sentiment d’échec, d’impuissance ou absence de volonté). Seuls 30% terminent le repas avec sérénité.

Les motivations d’une perte de poids ne sont pas liées à la santé

La principale motivation à maigrir est d’ordre psycho-social. Dans presque 70% des cas, il s’agit de lutter contre la pression sociale ou la mauvaise image de soi.

Les motivations de santé représentent une très faible part des raisons de maigrir.

De plus, sur un total de 90 872 personnes, 65% des sondés ont déjà entrepris au moins 1 régime dans leur vie.

95% des personnes ayant suivi un régime, ont repris le poids perdu dont 60% en moins de 6 mois.

A propos de Linecoaching

Linecoaching est aujourd’hui la seule méthode qui s’applique à suivre scrupuleusement les recommandations de l’ANSES et qui aident les patients à perdre du poids sans recourir aux pratiques de régime. Elle s’inspire des thérapies comportementales et cognitives en vue d’une rééducation du comportement alimentaire. Derrière ce site, deux experts reconnus : le Docteur Zermati, Nutritionniste et le Docteur Apfeldorfer, Psychothérapeute qui dénoncent depuis 15 ans les dangers des régimes et du fat-business.

SOURCE : Linecoaching

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s