Consommer des légumes de la famille du chou diminue le risque de plusieurs cancers

lu 5985 fois

Christine Schümann (Université Christian Albrechts de Kiel, Allemagne) vient d'être récompensée par le prix « European Alpro Foundation Award 2009 for Masters » pour ses recherches sur le lien entre la consommation de légumes de la famille du chou et la prévention du cancer. Cette prestigieuse distinction récompense un mémoire de master qui porte sur les effets de la nutrition à base de plantes et de l'impact sur la santé humaine.

« Consommer des légumes de la famille du chou diminue le risque de plusieurs cancers » « La recherche sur le cancer et comment nous pouvons prévenir certains type de cancers par de petits changements dans notre alimentation sont bien sûr de la plus haute importance. Ces recherches contribuent à souligner l'importance pour la santé d'une alimentation équilibrée. », a expliqué Christine Debeuf du comité de l'Alpro Foundation.

Des études épidémiologiques indiquent que la consommation de légumes de la famille des brassicacées, tels que le brocoli, pourrait diminuer le risque de développer plusieurs types de cancer. Les travaux de recherche de Christine Schümann portent sur les composés du brocoli auxquels on peut attribuer cet effet protecteur.

Les brocolis et autres légumes brassicacées, sont riches en certains composants (glucosinolates contenant un sulfure), qui peuvent être convertis par une enzyme en d'autres composés actifs (isothiocyanates et indoles). L'un de ces composants actifs, le sulforaphane, stimule les mécanismes de défense cellulaire afin de les protéger contre le cancer.

Ce mécanisme de défense est lié à l'activité anti-oxydante accrue ainsi qu'à l’activité augmentée d’un facteur de transcription appelé Nrf2, jouant tous deux un rôle important dans la prévention du cancer. Cette thèse montre que la conversion par l'enzyme myrosinase, naturellement présentes dans cette famille de légumes, est essentielle pour potentialiser les effets protecteurs contre le cancer.

Au cours de la cérémonie au cours de laquelle Mme Renate Sommer, membre du Parlement européen, a remis le prix de cette distinction prestigieuse à Mme Schumann, le professeur Dr Jaak Jannsens, président de l'organisation européenne de prévention du cancer, a encore souligné l'importance de notre alimentation pour la prévention du cancer.

Avec cette récompense « European Alpro Foundation Award for Masters », l’Alpro Foundation vise à stimuler la recherche scientifique en Europe en matière de santé et de nutrition. Le mémoire gagnant de Christine Schümann a été choisi sur un total de 43 travaux soumis puis parmi ceux des cinq candidats européens qui avaient déjà remporté le prix national dans leur pays.

(D'après un communiqué de Alpro Foundation)

Source : Alexandre Glouchkoff

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s