Consommation de fruits et légumes et comportement alimentaire

lu 7374 fois

Une enquête à laquelle ont participé 1 580 femmes âgées de 18 à 65 ans, mariées pour la plupart (près de 68 %), a été réalisée en Australie afin d'identifier le comportement alimentaire associé à la consommation de fruits et légumes.

Les femmes qui consomment au moins deux fruits et/ou deux légumes par jour sont plus fréquemment celles qui font le plus preuve d'organisation et d'anticipation autour de leurs choix alimentaires et de la préparation des repas. Elles vont, par exemple, planifier les repas (10 % des sujets interrogés), faire une liste avant d'effectuer leurs courses (1/3), prévoir au minimum le matin pour le repas du soir et la veille pour le lendemain.

Elles aiment faire les courses ainsi qu'essayer de nouvelles recettes (11 %). Elles emportent également plus fréquemment une collation au travail pour leur repas et recourent peu aux fast-foods et autres restaurations prêtes à emporter. Elles accordent aussi une grande importance au moment du repas et privilégient sa prise à table et en famille (1/3).

A l'inverse, les femmes moins enclines à consommer des fruits et légumes sont plutôt celles pour qui préparer les repas est une corvée et qui y consacrent moins de quinze minutes chaque jour, celles qui décident le soir même de ce qu'elles vont préparer pour le dîner, les adeptes des fast-foods, des plats à emporter et des dîners devant la télévision. Sans doute une autre dimension à prendre en compte dans les actions d'éducation nutritionnelle...

(Crawford D, et al. Public Health Nutrition 2007 ; 10(3) : 256-65.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s