Conserves, viande de porc et sel de table...

4147 Réagir

Jean-Marie Bourre (Inserm) s'illustre dans Le Quotidien du Médecin au sujet de l'appertisation (technique de mise en conserve), qu'il juge toujours d'actualité, et de la consommation de porc dont la graisse s'avère riche en acides gras insaturés : ils jouent « un rôle structural important dans le cerveau ».

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM
Débloquez cette page avec Multipass

Un autre chercheur de l’Inserm, Jean-Jacques Helwig (U727), livre une revue de presse au même quotidien, sur les inconvénients qu’a le sel de table sur la santé des sujets hypertendus. Problématique : « Est-ce le sodium (Na), le NaCI ou le même chlorure (CI) qui est en cause ? ».

Le Quotidien du Médecin, 04/05

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM