Conseils diététiques à un skieur

lu 4718 fois

Les sports d’hiver sont une occasion de bien se dépenser tout en s’amusant. Pour en profiter pleinement, quelques bons réflexes alimentaires peuvent être utiles. Vous devez donc apporter une attention toute particulière au contenu de votre assiette ! L'alimentation joue en effet un rôle déterminant dans les performances sportives. Alors, pour devenir le roi de la glisse, mettez toutes les chances de votre côté !

Faut-il manger plus gras aux sports d’hiver ?

« Conseils diététiques à un skieur » - Crédit photo : www.gites-vareilles.com On a souvent le réflexe de manger plus gras quand il fait froid. Inutile pourtant de constituer une couche de graisse si on est bien vêtu à l’extérieur et bien chauffé à l’intérieur. Pour dévaler les pistes, bien plus que de gras, c’est de glucides dont le corps a besoin ! Ils contribuent aussi à éviter la fatigue et le risque de mauvaise chute. Alors ne vous privez pas : pain et féculents (pommes de terre, pâtes, riz...) ou légumes secs à tous les repas sans oublier yaourts sucrés, flans, riz au lait, miel ou confiture.

Réveil énergétique et vitaminé avant la glisse

Que vous soyez plutôt pistes vertes ou noires, pas question d’attaquer les descentes le ventre vide. Le matin, prenez un petit-déjeuner complet. Dans l’idéal :

  • une boisson chaude (café, thé, chocolat...) complétée d’un ou deux verres d’eau pour se réhydrater,
  • quelques tartines beurrées (pour les glucides et la vitamine A),
  • un yaourt sucré ou un dessert lacté (protéines et glucides),
  • un fruit ou un verre de jus de fruit 100% pur jus (pour la vitamine C).

Quelle collation pour les skieurs ?

Recharger ses réserves dans l’après-midi est indispensable pour profiter à fond de son forfait. Rien de tel qu’une collation riche en protéines et glucides mais pauvre en graisses et fibres (qui ralentissent la digestion) pour repartir du bon pied. Briquette de lait chocolaté ou de jus de fruits, lait concentré sucré et semoule ou riz au lait sont idéaux.

Raclette diététique pour bien récupérer en se faisant plaisir

Que vaudrait un séjour au ski sans une bonne raclette ? Recouvrez chaque pomme de terre d’une à deux tranches de fromage à raclette fondu et accompagnez-les de charcuteries maigres (jambon blanc, jambon fumé dégraissé, viande des grisons ou bacon) et de cornichons et petits oignons au vinaigre. Complétez avec des crudités (mâche, radis, tomates cerise, cornichons) et un fruit pour finir.

Pour de plus amples informations, consultez également « Astuces diététiques : alimentation et ski »

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s