Congrès du projet « Quality Low Input Food »

lu 1718 fois

Un congrès intitulé « Improving sustainability in organic and low input food production systems » ou « Améliorer la durabilité des systèmes de production d'aliments biologiques et à bas niveau d'intrants (*) » aura lieu du 20 au 23 mars à Stuttgart (Allemagne).

Il s'agit du troisième d'une série de manifestations organisées dans le cadre du projet intégré QLIF (Quality Low Input Food) financé par l'UE. Ce projet a pour but d'améliorer la qualité, de garantir la sécurité et de réduire les coûts tout au long des chaînes d'approvisionnement d'aliments biologiques et « à bas niveau d'intrants » grâce à des activités de recherche, de diffusion d'informations et de formation. Le congrès sera axé sur les thèmes suivants :

  • perceptions, attentes et comportements des consommateurs en matière de qualité, de sécurité et de durabilité des chaînes d'approvisionnement d'aliments à bas niveau d'intrants;
  • quantification de l'effet des méthodes de production biologiques et à bas niveau d'intrants sur la qualité et la sécurité des aliments et sur la santé humaine;
  • amélioration des pratiques de gestion des cultures et des sols;
  • amélioration des pratiques de gestion du bétail;
  • amélioration de la transformation des produits alimentaires;
  • amélioration de l'assurance qualité et de l'organisation de la chaîne d'approvisionnement.

(*) En agriculture, on appelle « intrants » les différents produits apportés aux terres et aux cultures, ce terme comprend les engrais, les amendements (éléments améliorants les propriétés physiques et chimiques du sol, tels que le sable, la tourbe, la chaux...), les produits phytosanitaires et les activateurs ou retardateurs de croissance.

Pour tout renseignement complémentaire, consulter : www.qlif-congress.org/

Source : Copyright © Communautés européennes, 2007

SOURCE : Communautés européennes

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s