Comment se nourrir avec tant de recommandations nutritionnelles ?

lu 2761 fois

En matière de nutrition, les recommandations et les injonctions ne manquent pas ! Une équipe de sociologues, qui avait l'impression que ces discours n'atteignent pas toujours leur cible, a étudié leurs effets chez une centaine de personnes en France.

« Comment se nourrir avec tant de recommandations nutritionnelles ? » - Crédits photo : www.eufic.org Elle note d’abord que la force de persuasion des professionnels de santé est moins grande que celle des publicitaires. Le message du médecin paraît moins efficace que la mention portée sur l’emballage du produit, souvent prise d’ailleurs pour un argument nutritionnel… Les messages sont aussi très souvent mal interprétés : on croit qu’il ne faut manger « que » des pommes ou n’utiliser « que » l’huile d’olive. Les arguments contradictoires font que le consommateur ne sait plus à qui se fier.

Manger ne relève plus d’un savoir populaire de base, mais d’une stratégie complexe : c’est devenu un acte difficile, pour lequel on peut aller jusqu’à consulter un spécialiste ! On connaît les aliments et leurs éléments nutritionnels, mais ce savoir reste abstrait. On finit par méconnaître ce qu’on mange et par perdre le savoir-faire pratique de l’alimentation.

Pour les sociologues, les discours sur la nutrition restent souvent trop généraux et ne tiennent pas compte des habitudes alimentaires spécifiques, traditionnelles, régionales, etc... Alors qu’ils devraient être plus ciblés et prendre en compte la culture, l’environnement, la situation économique et sociale… Sans doute pas très facile à mettre en oeuvre, mais en tout cas, il faudrait surtout, si possible, éviter de saper la confiance des gens en leur propre capacité à s’alimenter ! (Nutrinews hebdo)

(La Santé de l’Homme, n° 395, p.9-10.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s