Comment mangerons-nous dans 20 ans ?

lu 3361 fois

Pour savoir comment les Français mangeront en 2020, le Credoc s'est lancé dans un exercice d'anticipation des comportements alimentaires des Français. L'effet de génération (force de l'habitude) et l'effet de l'âge (le viellissement) permettent de penser que le modèle alimentaire tendra globalement vers une simplification.

Une autre façon de faire les courses

L’essoufflement de la grande distribution, la montée du hard discount, mais aussi la recherche de la qualité devraient conduire à une diversification des modes d’approvisionnement.

Et, surprise, il semblerait que les hommes se mettent davantage à pousser les caddies... Avec cependant, pour corollaire, une augmentation des achats d’impulsion : vins, bière, alcool, café, chocolat !

Des repas simplifiés

La tendance actuelle à abandonner le menu complet (entrée + plat + fromage + dessert) pour une formule plus simplifiée (plat + fromage ou dessert) devrait se confirmer dans les années à venir. En 2020, sept Français sur dix l’auront adoptée.

Des dîners qui changent d’heure

Le dîner familial ne devrait plus être servi systématiquement tous les soirs à la même heure dans au moins 30 % des foyers français.

Un maintien du repas en tant que lien social

Dans un monde qui s’individualise de plus en plus, les repas devraient pourtant rester un pilier autour duquel se créent ou se resserrent les liens familiaux et sociaux.

Vers plus de produits transformés

Multiplication des circuits d’achat, développement de l’activité féminine, augmentation des temps de transport : davantage d’aliments service et de produits transformés devraient trouver leur place sur notre table...

(CREDOC & Cahiers de Nutrition et de Diététique 2006 ; 41 (4) : 197-8)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s