Comment lutter contre l'excès de cholesterol ?

lu 20020 fois

Le régime adéquat ne se résume pas à "traquer" le cholestérol alimentaire mais à mieux structurer l'alimentation, à faire les bons choix en ce qui concerne des matières grasses et à s'assurer d'une richesse en micronutriments.

Les règles diététiques sont d'autant plus importantes que le patient est jeune, qu'il présente en plus d'autres facteurs de risques et un taux de cholestérol élevé.

Bien choisir les matières grasses Une réduction du taux de cholestérol passe par un choix particulier des matières grasses dans l'alimentation : Privilégier les matières grasses insaturées présentes dans les huiles (colza, olive, arachide…) et margarines végétales, dans certaines graines oléagineuses, ainsi que dans les poisson.

Réduire les matières grasses saturées contenues dans le beurre, le fromage, les viandes et les charcuteries grasses, les plats cuisinés et les pâtisseries du commerce.

Limiter les produits sucrés et alcoolisés afin de diminuer un taux élevé de triglycérides sanguins. Jouer la carte végétale Les végétaux frais sont connus depuis longtemps pour leur effet protecteur vis-à-vis des maladies cardio-vasculaires.

Les conseils alimentaires en cas d'augmentation du cholestérol pourraient se résumer ainsi : mettez-vous au vert !

Les végétaux frais, grâce à leur faible apport en lipides, leur richesse en micronutriments hautement protecteurs (vitamines, carotènes, polyphénols, fibres) et la présence de protéines végétales rééquilibrent l'alimentation, et ce, sans risque de surcharge calorique.

Les fibres végétales, contenues dans les fruits et légumes frais ou secs, les fruits oléagineux et les céréales complètes sont un facteur de protection contre les maladies cardio-vasculaires.

Fruits et légumes frais, sources naturelles de fibres solubles, ont en particulier, une action reconnue sur la diminution du taux de cholestérol sanguin. Les fruits et légumes frais ont l'avantage d'être riches en pectines, et certaines hémicelluloses, qui limitent l'assimilation du cholestérol.

Sans devenir végétarien, un meilleur équilibre entre les produits végétaux et animaux est bénéfique à la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Pour rééquilibrer son alimentation, conseiller la consommation de 10 fruits et légumes frais et différents par jour !

SOURCE : APRIFEL

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s