Comment garder votre poids sous contrôle ?

lu 4633 fois

Précédemment, plusieurs articles dédiés aux problèmes liés à la surcharge pondérale en ont évalué leurs conséquences physiques, psychologiques, sociales et économiques. Il y était souligné que les remèdes miracle n'avaient aucun effet et qu’il n’était pas facile de maigrir de son propre chef; on y trouvait également des conseils pratiques pour perdre du poids de façon efficace. Mais une fois le résultat atteint, comment s’y maintenir ?

Cet article n’est pas consacré aux régimes minceur estivaux, qui presque toujours expirent à la rentrée – c’est-à-dire dès que des vêtements suffisamment épais cachent les bourrelets disgracieux. Ce qui est important, c’est de tenter de contrôler son poids. Le régime yo-yo n’est pas une cure de santé, même si des études récentes montrent qu’il n’est pas spécialement nocif.

Cet article intéresse au contraire ceux qui ont réussi à perdre de 5 à 10% de leur poids, ce qui est le minimum pour obtenir des résultats significatifs pour la santé. Le bénéfice pour la santé dépend toutefois du maintien de ce seuil pondéral. Il est donc important de s'y tenir, et, si possible, de prendre des mesures pour atteindre son poids optimal.

La tâche est loin d’être aisée. Le seul moyen pour y parvenir est de modifier de façon significative son mode de vie.

Les articles précédents ont démontré qu’au cours d’un régime, non seulement on observe une diminution immédiate des besoins énergétiques, mais que, du fait de la stabilisation de la charge pondérale à un niveau réduit, on constate une chute permanente du métabolisme de base et de l'énergie nécessaire à l'activité corporelle. Ce qui implique que l'équilibre entre l'énergie consommée et l'énergie dépensée doit être ajusté, sous peine de voir le poids augmenter.

Dans ce mode de vie plus sain, l’équilibre entre l’énergie consommée et l’énergie dépensée doit être modifié, d’une part en augmentant la dépense d’énergie (exercice physique) et d’autre part en réduisant la consommation (la nourriture). Voici quelques suggestions :

D’une manière générale

Le changement ne se conçoit pas en termes de jours ou de semaines, mais concerne la vie entière, une vie qui sera dorénavant plus longue et plus saine.
Planifiez son application dans le cadre de votre mode de vie. Si le changement ne correspond pas à votre rythme, l'expérience montre qu'il ne sera pas durable. Normalement, il est possible de trouver une solution compatible en planifiant le changement. Nous fonctionnons par habitudes. Assurons-nous que ces habitudes sont les bonnes.
Vérifiez votre poids chaque semaine. En ajustant l'exercice physique et l’apport d’énergie, vous devez maintenir votre poids à 2 ou 3 kg près.

Augmenter la dépense d’énergie

L’expérience montre que l’exercice physique régulier est très important. Il est rare de pouvoir garder un poids réduit sans une activité physique régulière. L’exercice aide à conserver l’équilibre énergétique, améliore les fonctions cardiaque et pulmonaire, réduit le risque de dépression, d’ennui et d’envie de grignotage.
Plus vous ferez d’exercice physique, mieux vous vous porterez ; préférez la marche ou le vélo à la voiture ou à l’autobus, prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur.

Réduire la consommation d’aliments

Définissez un rythme pour les repas qui vous convienne. Certains jugent qu’un petit déjeuner copieux tempère les excès du reste de la journée. Pour la plupart des gens, il est plus adéquat de prendre trois repas équilibrés – deux repas légers et un repas principal.
Réduisez l’apport en calories en limitant les graisses et les alcools, qui offrent beaucoup d’énergie mais ne coupent pas la faim pour longtemps. Préférez les glucides complexes, en particulier ceux contenant des fibres.
Réduisez les portions et préférez une petite assiette, cela vous donnera l’impression de manger davantage.
Mangez quotidiennement 5 rations de légumes et de fruits vous aidera à mieux contrôler votre poids et à améliorer votre santé.
Ne renoncez pas aux repas d’affaires ou aux banquets. Une bonne planification permet une certaine latitude en ce qui concerne l’apport en calories. Lors d’occasions de ce genre, sélectionnez judicieusement les plats et prenez des petites portions pour éviter les problèmes.
Essayez de comprendre et d’éliminer les raisons qui vous poussent à grignoter.

Ces conseils sont efficaces et valent vraiment la peine que vous les appliquiez. « Bonne journée et bonne santé ! »

SOURCE : EUFIC

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s