Comment faire aimer les fruits et légumes aux enfants ?

lu 9759 fois

Ce que les gens mangent ne dépend pas seulement des préférences individuelles, mais aussi de circonstances essentiellement culturelles et sociales. Il est probable que différentes stratégies seront requises pour déclencher un changement dans le comportement de groupes ayant des priorités distinctes. Il s’agit là d’un véritable défi pour les professionnels de la santé.

Vos enfants vous mènent la vie dure car ils refusent de consommer des fruits et légumes. Vous avez pourtant essayé des recettes aussi diverses que variées, mais sans succès. Comment faire ?

Les fruits et légumes, indispensables pour leur croissance

On vous l'accorde : nos chères petites têtes blondes sont plus souvent attirées par une assiette de riz ou de pâtes plutôt qu'une assiette de haricots verts. Quant aux fruits, ils les délaissent très facilement pour une part de gâteau au chocolat en guise de dessert.

Pourtant, qu'ils s'agissent de fruits ou de légumes, ces végétaux sont indispensables à leur croissance. La raison est toute simple : ils présentent une composition nutritionnelle des plus intéressantes et qui répond à leurs besoins nutritionnels bien spécifiques.

Riches en eau (entre 75 à 95 %), en fibres, source incontournable de vitamine C, de béta-carotène, et de nombreuses autres vitamines et sels minéraux tels que le calcium (indispensable pour la construction de leurs os) ou encore le fer (qui participe au transport de l'oxygène), les fruits et légumes doivent faire partie intégrante de leur alimentation.

Quelles démarches adopter pour les réconcilier avec ces aliments ?

Misez sur l'originalité

Le contenu de leur assiette mais également la présentation de celle-ci sont deux facteurs déterminants dans la prise alimentaire. Gardez à l'esprit ces deux notions, elles vous seront très utiles au moment d'élaborer leur menu !

  • Pensez à jouer sur les couleurs : jaune, rouge, vert, orange, violet, les fruits et légumes offrent en effet une grande diversité de couleurs que l'on ne retrouve pas dans les autres aliments. N'hésitez donc pas à user de cet atout ! Des brocolis en accompagnement d'une volaille + pâtes, des tomates pour agrémenter une assiette de poisson + riz…et le tour est joué! Et pour plus de couleurs dans l'assiette, pensez à associer différents végétaux : tomates, courgettes, poivrons, aubergines dans une ratatouille, carottes, haricots verts, navets dans une jardinière de légumes, melon, pastèque, pêche, kiwi…dans une salade de fruits frais... Vos enfants seront éblouis par toutes ces couleurs et n'auront qu'une envie : goûter le contenu de leur assiette.
  • Pensez également à jouer sur les présentations : pourquoi ne pas leur faire découvrir les fruits et légumes sous une autre forme : des carottes découpées en bâtonnets, des tomates cerise et des rondelles de concombre en brochettes, des bouquets de chou-fleur à tremper dans une sauce au fromage blanc... Ces présentations sortent un peu de l'ordinaire et peuvent leur donner envie de les croquer à pleine dent !
Misez également sur certains légumes qui ont des formes très particulières et qui peuvent amuser les enfants, tels le chou romanesco ou encore la courgette ronde. Les mini-légumes ont également beaucoup de succès auprès des enfants : mini carotte, mini poireau, mini pâtisson, mini endive... Cela peut éveiller leur curiosité et les inciter là encore à les déguster.

Jouez sur les associations

Dans certains cas, la présentation et l'originalité de vos préparations ne suffisent pas pour leur faire changer d'avis. Il est alors nécessaire de passer à une étape supérieure : "masquer" les fruits et légumes dans des préparations :

  • tartes salées (tarte aux courgettes et tomate…) ou sucrées (tarte aux fraises, aux pommes...), gratins (de chou-fleur, de brocolis...)
  • beignets de légumes (d'aubergine, de courgette…) ou de fruits (de pomme...)
  • légumes farcis (poivron farci, tomate farcie, aubergine et courgette farcie..)
  • purées de légumes (de carotte, de céleri, de potiron...)
  • soupes de légumes
  • salades de crudités variées
  • salades de fruits frais
  • milk-shake aux fruits (fraise, framboise, banane...)
  • jus de fruits frais (orange, pomelo...)
  • compotes de fruits
Ni vu, ni connu, sans s'en rendre compte, ils mangeront des fruits et légumes, aussi bien crus que cuits !

Autre alternative, pensez aux associations légumes + féculents : pâtes + coulis de tomates ou coulis de poivrons, riz + dés de carottes, pomme de terre + champignons...

Même s'ils rechignent, trient dans leur assiette et ne mangent finalement qu'une petite portion de légumes ou de fruits, c'est déjà une étape de gagnée !

Faites-les participer

Les enfants apprécient la cuisine et adorent mettre " la main à la pâte ". Alors profitez-en pour les faire participer à l'élaboration des plats à base de fruits et légumes. Cette forme de jeu peut les inciter à goûter ce qu'ils ont eux-mêmes préparé.

Prenez également le temps de les amener aux courses. Découvrir ou redécouvrir les fruits et légumes dans un autre contexte (un autre endroit que leur assiette), apprendre leur origine, mieux comprendre leur circuit de distribution... Tout ceci leur permet de se familiariser avec ces aliments. Et cette connaissance des produits peut une fois de plus les amener à les consommer avec plus de facilité.

Tous les moyens sont permis ! L'objectif est de réconcilier vos enfants avec les fruits et légumes frais! Faites preuve de détermination, n'hésitez pas à re-proposer un plat de légumes ou de fruits qui a été refusé. Car fort heureusement, les goûts évoluent et les préférences alimentaires changent. Tout est une question d'apprentissage, de patience et de temps !

SOURCE : 10 Par Jour

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s