Combien de fois par semaine doit-on manger de la viande ?

lu 8043 fois

En général, les humains, comme les animaux omnivores, n’ont pas « besoin » de manger de la viande pour vivre. Mais la viande est un aliment nutritif qui en quantités modérées peut apporter une contribution favorable à votre alimentation. Une à deux portions de viande par semaine sont suffisantes pour obtenir les besoins protéiniques.

Préférez de la viande maigre car la viande est également une grande source de graisses saturées, que nous devrions éviter de consommer ene xcès.

La viande est donc une bonne source de protéines à grande valeur biologique, qui sont nécessaires pour la croissance et les réparations. Les protéines ont une grande valeur biologique, ce qui signifie qu’elles contiennent tous les acides aminés essentiels dans approximativement les bonnes proportions pour les besoins d’un corps adulte. Les produits contenant des protéines à grande valeur biologique sont la viande, le poisson, les oeufs, le lait et les produits laitiers.

La viande, surtout la viande de couleur rouge, est aussi une bonne source de fer facilement absorbé. Le fer est nécessaire pour la formation de l’hémoglobine dans les globules rouges, qui transportent l’oxygène dans le corps. Un manque de fer entraîne de faibles réserves en fer dans le corps et donc à une anémie déficiente en fer. Le fer se trouve dans des sources animales et végétales. Le fer d'origine animale (fer héminique) est mieux absorbé que le fer d'origine végétale (fer non héminique).

La viande est également une de vitamines du groupe B, en particluire de vitamine B12 (nécessaire pour les cellules sanguines et les fonctions nerveuses) qui fait souvent l'objet de carence ou subcarences chez les végétariens mal équilibrées mais surtout chez les végétaliens.

La viande se révèle être aussi une source de vitamine D, nécessaire pour avoir de bons os, de zinc nécessaire pour la croissance et la réparation des tissus, et de magnésium qui aide le corps à utiliser de l'énergie et est nécessaire pour des tissus et des os en bonne santé.

Source : Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation (EUFIC)

SOURCE : Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s