Cholestérol : quand le régime rivalise avec les statines...

lu 4801 fois

Partant du constat que la combinaison de plusieurs mesures diététiques pour s'attaquer au cholestérol est plus efficace qu'une seule mesure, David Jenkins (St Michael's Hospital, Toronto) et son équipe ont mené une étude auprès de patients atteints d'hypercholestérolémie, avec pour objectif diététique l'ingestion de stérols végétaux (1 g/1000 kcal), de protéines de soja (23 g/1000kcal), de fibres visqueuses venant d'avoine, de psyllium, d'aubergines... (10 g/1000 kcal) et d'amandes (23 g/ 1000 kcal).

Particularité des 66 sujets de cette étude : ils ont participé, au préalable, à une étude métabolique visant à évaluer leur réponse aux statines après 1 mois de traitement, ce qui permet de comparer les résultats obtenus avec ceux du régime.

Les résultats montrent qu’en moyenne, la réduction du cholestérol LDL est de 14 % après 3 mois, et de 12,8 % après un an. Ces résultats sont inférieurs à ce qui a été observé après la période statines. Mais pour 32 % des patients, la diminution du cholestérol LDL dépasse 20 % après 1 an, ce qui ne diffère pas de façon significative des résultats obtenus sous statines.

Les auteurs relèvent cependant une corrélation entre l’adhésion au régime et les changements de la cholestérolémie. Ils concluent que pour plus de 30 % des patients qui sont motivés pour changer suffisamment leur alimentation, le résultat est comparable à celui des statines, ce qui est particulièrement intéressant pour ceux qui, pour des raisons personnelles ou d’effets secondaires, choisissent de ne pas prendre ces médicaments.

Référence :

  • Jenkins DJ et al. Am J Clin Nutr 2006;83(3):582-91.

(Par Nicolas Guggenbühl, Diététicien nutritionniste, " HEALTH & FOOD " numéro Spécial, Mai 2006)

SOURCE : Health and Food

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s