Ces bactéries qui nous veulent du bien : à la découverte de notre microbiote

lu 5300 fois

Encore méconnu du grand public, le microbiote, plus communément appelé « flore intestinale », est un petit monde intérieur qui peuple le tube digestif. Il est vital à notre bonne santé et en prendre soin est essentiel. À l’occasion de la sortie de son livre « Bonnes bactéries et bonne santé » aux Éditions QUAE, et réalisé en partenariat avec Danone Research et Nestlé, Gérard Corthier, Directeur de recherche à l’INRA et spécialiste du microbiote, nous invite à découvrir ce « petit vivant », ami discret qui agit favorablement à notre insu.

Le microbiote est cette importante population bactérienne qui peuple notre tube digestif, un écosystème en perpétuelle évolution. On compte environ un millier d’espèces par individu, ce qui équivaut à plus de cent mille milliards de bactéries. Le microbiote d’un adulte pèse en moyenne un kilo dans le tube digestif.

Organisme vivant, le microbiote se construit, s’enrichit, se renouvelle tout au long de notre histoire personnelle. Le foetus, dans le ventre maternel est vierge de tout microbiote, mais dès la naissance, le bébé est colonisé par son environnement extérieur. À l’âge de deux ans, il possède déjà son microbiote adulte. Si ce microbiote se renouvelle en permanence, il s’altère toutefois et se fragilise à partir d’un certain âge.

La bactérie est un organisme vivant microscopique. Elle a la capacité de se reproduire à condition d’évoluer dans un environnement qui lui permet de se nourrir. Les bactéries sont souvent perçues comme nocives car une confusion, entretenue par la tradition pasteurienne et les précautions d’hygiène, assimile toutes les bactéries aux pathogènes, causes de maladies. Dans les faits, une minorité de bactéries est nocive, la grande majorité est neutre pour l’Homme et certaines sont bénéfiques. Celles peuplant notre microbiote sont indispensables à notre bonne santé.

A chacun son microbiote !

Gérard Corthier nous explique que le microbiote est « l’empreinte digitale » du tube digestif, c’est-à-dire que chaque microbiote est unique et exprime notre individualité. « Nous sommes colonisés en fonction des hasards de notre vie par les bactéries que nous rencontrons », précise-t-il. Cette population bactérienne se constitue selon nos préférences alimentaires, notre âge, notre genre, notre corpulence, notre mode de vie. Toutes ces différences jouent sur la diversité de notre microbiote. Un tronc commun d’espèces existe cependant, évalué à environ 1/3 de notre microbiote total. Le microbiote est l‘un des gardiens de notre bonne santé, par certaines fonctions qu’il remplit.

L'allié de nos défenses immunitaires

Saviez-vous que la grande majorité des cellules de notre système immunitaire est située dans notre tube digestif ? C’est là qu’elles cohabitent avec notre microbiote. Sans celui-ci, notre système immunitaire serait atrophié ! Plusieurs équipes de recherche dans le monde émettent l’hypothèse que des conditions d’hygiène très strictes pourraient priver l’enfant des nécessaires stimulations immunitaires par des micro-organismes divers. « Il semble, au vu des résultats actuels, que cette hypothèse soit assez probable », relève Gérard Corthier. Le microbiote est également capable de produire des vitamines (vitamines K, B12, B8…) en quantité supérieure à nos besoins, nous ne risquons donc pas de déficience.

Nous sommes constamment en contact avec des petites quantités de bactéries nocives, mais la plupart du temps, notre système immunitaire et notre microbiote sont là pour éviter les invasions sans que nous nous en rendions compte. Cependant, quand notre système de défense est débordé, c’est l’infection. Une importante fonction du microbiote est donc l’instauration d’une barrière antimicrobienne, pour faire face aux agressions extérieures que constituent ces bactéries pathogènes.

Protéger notre microbiote grâce à notre alimentation

Un microbiote bien équilibré serait d’autant plus efficace pour résister à l’arrivée de bactéries indésirables. Des études ont montré le lien entre les habitudes alimentaires et l’état de notre microbiote. Soucieux de son environnement, notre microbiote veille à ce que les bactéries apportées par notre alimentation ne fassent que transiter dans notre tube digestif. Les probiotiques, présents notamment dans les yaourts et autres produits laitiers fermentés sont des bactéries vivantes dont les effets sur la santé sont positifs lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante. Les probiotiques sont des bactéries cousines de celles du microbiote. Ces bactéries, consommées avec nos aliments, peuvent nous aider à combattre certains désordres digestifs tels que la diarrhée, les problèmes de transit... et elles peuvent également interagir avec le système immunitaire.

Le livre

Dans son ouvrage « Bonnes bactéries et bonne santé » paru aux éditions QUAE, Gérard Corthier rend accessible la compréhension du microbiote. Les illustrations traitées sur le mode de l’humour, les questions décalées et les schémas en font un ouvrage inédit et original qui permet de mieux comprendre l’univers des bonnes bactéries de manière ludique et pédagogique !

Et si pour vivre nous avions absolument besoin des bactéries ? Ce livre raconte l'histoire de cette communauté bactérienne qui nous habite. Où trouvent-elles l'endroit tranquille pour se multiplier sans nous rendre malade ? Savez-vous qu'elles nous aident à nous nourrir en transformant tout ce que nous n'avons pas digéré ? Bien sûr, elles se laissent aller en produisant des gaz odorants, mais sans elles pas de système immunitaire capable de résister aux infections, pas de recyclage des résidus alimentaires. Elles savent également produire des vitamines et sont même capables d'éliminer certains déchets toxiques. Comment le nouveau-né dépourvu de bactéries à la naissance fait-il connaissance avec elles ? Comment différentes populations de bactéries vont-elles se succéder en lui, chacune préparant la place aux suivantes pour aboutir à cette population complexe qu'on appelle le microbiote ?

Savez-vous que notre alimentation contient aussi des bactéries ? Et si ces bactéries ajoutées à nos aliments pouvaient également avoir un effet positif sur notre santé ? Ce livre est une porte vers ce monde intérieur dont vous n'entendez que les gargouillis mais qui pourtant dialogue avec vous et vous aide à rester en bonne santé. Le microbiote est un ami à protéger et à choyer.

L’auteur est Directeur de recherche à l’INRA et a dirigé l’unité d’Écologie et Physiologie digestive à Jouy-en-Josas. Spécialiste de microbiologie et de physiologie digestives, ancien expert de l’AFSSA, il est en outre depuis 2009 Président de l’Institut Français pour la Nutrition (IFN). Il consacre par ailleurs une partie de son temps à la communication scientifique et à la vulgarisation envers le « grand public » et les milieux industriels.

(D'après la conférence de presse du 03 mai 2011 organisée par l'Agence Protéines)

Source : Alexandre Glouchkoff

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s