Céréales du petit déjeuner et comportement alimentaire

lu 7680 fois

INCA 2 est la deuxième version de l'étude Individuelle et Nationale sur les Consommations Alimentaires. Réalisée par l'AFSSA, cette étude menée sur 12 mois entre 2006 et 2007 a permis de récolter les consommations alimentaires sur une semaine de deux populations : 1455 enfants de 3 à 17 ans, et 1896 adultes de 18 à 79 ans. Un traitement spécifique de cette enquête réalisée par le CREDOC spécifie le rôle et l'importance des céréales au petit déjeuner.

« Céréales du petit déjeuner et comportement alimentaire » - Crédit photo : www.magazine-avantages.fr Un carnet rempli par chaque individu décrit qualitativement et quantitativement toutes ses consommations alimentaires pendant la semaine d'enquête (l'identification des aliments et des portions étant facilitée par l'utilisation d'un carnet photographique SUVIMAX). La répartition s'est faite aléatoirement par tirage au sort au niveau national. Le modèle alimentaire des Français, et notamment des 15 ans et plus est très structurant. Il se caractérise par un rythme alimentaire sur la journée basé sur trois repas principaux, auxquels peut s'ajouter un goûter. Les individus âgés de 12-24 ans sont ceux qui sautent le plus de petits déjeuners sur une semaine.

La consommation de céréales pour le petit déjeuner baisse avec l'âge

Les principaux consommateurs de céréales pour le petit déjeuner sont les enfants qui sont 60% à en consommer au moins 1 fois/semaine (62% des 3-14 ans et 54% des 15-17 ans). Seuls 17% des adultes (de 18 à 79 ans) en consomment au moins 1 fois sur la même période.

Un niveau de consommation de céréales pour le petit déjeuner modéré

En moyenne, chez les seuls consommateurs, les enfants consomment 23,1 g/j (22,7 g/j chez les 3-14ans et 25,1 g/j chez les 15-17 ans) et les adultes 28,3 g/j de céréales pour le petit déjeuner.

Régularité de la consommation des céréales pour le petit déjeuner

Chez les consommateurs de céréales pour le petit déjeuner, au petit déjeuner, la consommation de céréales est le plus souvent assez régulière :

  • 55 % des enfants et 61 % des adultes consommateurs en consomment au moins 3 fois par semaine au petit déjeuner.
  • 12 % des enfants et 19 % des adultes consommateurs en consomment quotidiennement au petit déjeuner.
La consommation des céréales pour le petit déjeuner est centrée au petit déjeuner

L'essentiel de la consommation de céréales pour le petit déjeuner a lieu au petit déjeuner chez les enfants comme chez les adultes (respectivement 88 % et 87 % des quantités de céréales pour le petit déjeuner).

Moindre consommation de céréales pour le petit déjeuner chez les adultes obèses

Chez les adultes, la consommation de céréales pour le petit déjeuner varie selon le statut pondéral : les obèses consomment moins de céréales pour le petit déjeuner que les minces, normopondéraux et surpondéraux. Chez les enfants, il n'y pas de différence statistique significative de consommation.

Contribution aux apports

Chez les enfants seuls consommateurs, les céréales pour le petit déjeuner constituent la 1ère source de vitamines Bl, B3, B5, B6, B9 et de fer ; et la 2ème source de vitamines B2 et d'amidon. Elles sont le 4ème vecteur d'énergie, le 5ème vecteur de fibres et la 7ème source de glucides simples.

Chez les adultes seuls consommateurs, les céréales pour le petit déjeuner constituent la 1ère source de vitamines Bl, B2, B3, B5, B6 et de fer ; et la 2ème source de vitamines B9 et d'amidon. Ils sont le 3ème vecteur d'énergie, 4ème vecteur de fibres et 6ème source de glucides simples.

Conclusion

Les céréales du petit déjeuner s'installent dans le modèle alimentaire français. Ce sont les plus jeunes générations qui en consomment le plus. Leur intérêt réside dans l'incitation à une composition de petit-déjeuner équilibré, notamment par l'ajout de lait. Les céréales du petit déjeuner contribuent ainsi à augmenter les apports en fer et en calcium dans des populations qui avaient tendance à en consommer de moins en moins : les femmes et les adolescentes.

(Par Pascale HEBEL, Directrice du département consommation, Enquête INCA2 (AFSSA) 2008 (traitement spécifique réalisé par le CREDOC) - Colloque « Céréales du petit déjeuner et nutrition : Halte aux idées reçues ! » du 08 avril 2010)

SOURCE : Matin céréales

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s