Céréales complètes : des graines à semer dans nos menus !

lu 5583 fois

Les recherches récentes en nutrition et le contexte de santé actuel montrent à quel point les grains et les produits céréaliers occupent plus que jamais une place de choix dans le maintien de l'équilibre alimentaire et de la santé.

Résumer l'intérêt nutritionnel des céréales complètes à leur apport notable en fibres alimentaires est aujourd'hui une conception obsolète. Les produits céréaliers entiers constituent aussi des sources appréciables, encore trop souvent négligées, d'autres composés bienfaiteurs. Elles représentent une énergie de choix, car elles possèdent un profil santé plus intéressant que les céréales raffinées.

Plus d'atouts dans un grain entier

Le raffinage des céréales a de sérieuses implications sur leur valeur nutritive. Privé des lignanes, des phyto-oestrogènes, le grain « poli » peut perdre jusqu'à 80 % de son apport en fibres, 50 % de son apport en calcium, 85 % de son apport en magnésium, 75 % de son apport en potassium, sans compter aussi les pertes non négligeables en acide folique, en vitamine E ou en acides gras essentiels. Le blutage affecte aussi le contenu en antioxydants du grain. Or, l'activité antioxydante des céréales complètes est remarquable, et peut rivaliser avec celle des fruits et légumes.

La moitié des apports céréaliers

Dans nos pays, la contribution des céréales aux apports nutritionnels est insuffisante, ce qui n'est pas sans rapport avec d'autres travers alimentaires, en particulier la consommation excessive de lipides. Et ce constat de carence se vérifie également dans le choix des céréales. L'Enquête de Santé Publique de 2004 indique que près de 47 % de la population belge ne consomme pas assez de pain gris, ce qui peut constituer un indicateur subjectif de la consommation de céréales complètes dans notre pays. Plusieurs études épidémiologiques à large échelle conduites sur différentes populations montrent que les individus qui ont une consommation journalière d'au moins 3 portions de céréales complètes sont globalement en meilleure santé que les personnes qui en ingèrent moins ou pas du tout.

Un grain de diversité

Autre avantage des céréales complètes : leur diversité de goût et de composition nutritionnelle. Associer différentes céréales complètes entre elles permet l'obtention d'effets synergiques intéressants pour cultiver la santé et contribue plus facilement à élever leur niveau de consommation. Le pain, mais également les céréales petit déjeuner, la farine, les pâtes, le riz... sont autant d'occasions de consommer « entier ».

La santé en mode entier

Outre leur effet régulateur sur le transit intestinal, plusieurs études prospectives et épidémiologiques étayent un effet protecteur des fibres de céréales à l'égard des maladies coronaires. Le bénéfice est attribué aux fibres solubles céréalières, auxquels s'ajoutent probablement des composés comme les antioxydants, les lignanes et les phytostérols, voire certaines vitamines du groupe B, à l'avant-scène de la recherche nutritionnelle de la santé cardiaque. Une consommation élevée de produits céréaliers complets est également corrélée à un plus faible risque de surcharge pondérale et de diabète de type 2.

En pratique

Pour permettre à tout un chacun de bénéficier agréablement des atouts des céréales complètes, Nestlé® a choisi d'intégrer les céréales complètes dans toutes ses céréales pour petit déjeuner. Ainsi, concilier les aspects gustatifs, pratiques, ludiques et santé devient un véritable jeu d'enfant.

(" HEALTH & FOOD " numéro 84, Septembre - Octobre 2007)

SOURCE : Health and Food

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s