Carences biochimiques de la population en vitamines et minéraux

lu 2367 fois

Selon Serge Hercberg (Inserm), les Français ne souffrent pas de carences nutritionnelles, « si ce n'est une carence en fer au cours de la grossesse et des carences chez les sujets âgés vivant en institution, souvent multi-déficitaires en minéraux et vitamines ».

Mais si les carences sont rares, une partie relativement importante de la population présente « des apports alimentaires inférieurs aux apports nutritionnels conseillés (ANC) », comme le révèle l’étude SUVIMAX pour le calcium, ou le fer.

« Il reste à identifier si ces déficiences biologiques ont des conséquences néfastes sur la santé, conclut Serge Hercberg. Et surtout à savoir si leur correction apporterait un bénéfice ».

(Le Généraliste, 31/03)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s