Cantines scolaires : encore un effort !

lu 5375 fois

La cantine occupe une place importante dans l’alimentation des enfants et des adolescents : la moitié des élèves du primaire et les deux tiers des élèves du secondaire y déjeunent quotidiennement. Sont-ils bien nourris et satisfaits ? Une enquête de l’association Consommation, Logement et Cadre de Vie (CLCV) répond.

« Cantines scolaires : encore un effort ! » - Crédit photo : www.ville-romainville.fr L’association CLCV a interrogé 1.400 enfants et adolescents sur leur cantine. Dans le primaire, les avis sont plutôt favorables : 63 % des élèves trouvent que c’est un endroit agréable. Appréciation différente dans le secondaire, où seulement 34 % des convives partagent cette opinion. 67 % des collégiens et lycéens disent qu’ils déjeunent à la cantine parce qu’ils n’ont pas le choix. 50 % déclarent qu’ils ont encore faim en sortant de la cantine. Et ils sont presque autant à trouver que les repas ne sont pas bons. Là encore, les élèves du primaire sont plus indulgents : ils sont « seulement » 28 % à avoir encore faim après le déjeuner et 37 % à ne pas apprécier les repas.

A tous âges, les repas préparés sur place sont plus appréciés que ceux qui sont livrés depuis une cuisine centrale. La qualité des plats semble à améliorer. Le cadre du restaurant influence aussi les avis. Le bruit est un désagrément important, constaté par 9 élèves sur 10 dans le primaire et 7 sur 10 dans le secondaire. Enfin, les repas sont trop vite expédiés. Dans le secondaire, on déjeune souvent en moins de 20 minutes, alors que la durée minimale recommandée pour un repas est d’au moins 30 minutes.

Pour la CLCV, si l’on veut assurer la satisfaction des jeunes, il est primordial de les consulter et de les associer à la gestion du service de restauration.

Une conclusion qui fait écho à une publication récente du British Journal of Nutrition, qui avait mesuré, en 2005, les effets d’une circulaire… de 2001 sur la restauration scolaire. Cette circulaire avait déjà parmi ses objectifs l’amélioration de la composition nutritionnelle des repas. L’application des guidelines destinés à assurer des repas équilibrés aux élèves avait été évaluée dans 1.440 établissements secondaires. Les recommandations concernant la mise à disposition de fruits et légumes frais, de légumes cuits et de féculents étaient assez bien suivies. Par contre, les critères de qualité nutritionnelle du repas principal n’étaient remplis que par moins d’un tiers des établissements enquêtés. Et les recommandations concernant les produits laitiers n’étaient respectées que par moins de la moitié des écoles.

Pour de plus amples informations, consulter "La moitié des élèves du secondaire n'aiment pas les repas de la cantine et restent sur leur faim".

(Le Point sur la table - British Journal of Nutrition, volume 102, n° 2, p. 293-301)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s