Cantines : le règne de la mal-bouffe ?

lu 4754 fois

Les cantines en France ? Une calamité si l’on en croit nos enfants. Nourriture infecte (30% des écoliers du primaire estiment que les repas à la cantine ne sont pas bons), plats le plus souvent avalés froids, repas expédiés par manque de temps et nuisances sonores sont des critiques récurrentes...

Le livre

« Cantines : le règne de la mal-bouffe ? » Pourtant, les cantines sont censées remplir leur mission d’alimentation de nos chères têtes blondes. Théoriquement du moins. Car si certaines municipalités s’investissent pour assurer ce réel service public et social, près de la moitié choisit de déléguer cette tâche à de grands groupes de restauration collective.

Et c’est là que les ennuis commencent le plus souvent. Alors, nos enfants mangent-ils mal à la cantine ? Et si oui, est-ce irrémédiable ? Pour répondre à ces questions, deux spécialistes : Philippe Durrèche, véritable « Monsieur Propre » de la restauration scolaire, et Jacques Pélissard, Président de l’Association des Maires de France.

Les auteurs

Philippe Durrèche est né le 9 mars 1944 à Paris. Ses spécialités ? La cuisine et... le droit ! Apôtre de la cuisine collective bio depuis quinze ans, il conseille de nombreuses collectivités par le biais de son cabinet RSD (Conseil en restauration collective), dans le but notamment de redonner du goût aux repas de nos enfants. Pour ce faire, deux maîtres mots : bon sens et initiative. Ses amis le qualifient d'ailleurs de " philosophe de l'action ". Il a, en son temps, fondé le deuxième syndicat professionnel de la restauration collective, le S.N.E.R.R.S (Syndicat national des entreprises régionales de restauration sociale), dont il est aujourd'hui le président d'honneur. Son expertise est reconnue par toute la profession. Son cheval de bataille ? La qualité des repas servis aux enfants dans les cantines. Philippe Durrèche a également présidé l'Association des maires adjoints délégués aux finances en Ile de France et il a été le rapporteur du budget de sa ville, Le Pecq, 18 000 habitants.

Jacques Pélissard est né le 20 mars 1946 à Lyon. Homme politique français, il est membre de l'Union pour un mouvement populaire (UMP). Député-maire de Lons-le-Saunier, il préside également l'Association des maires de France. Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, licencié en lettres et titulaire d'un diplôme d'études supérieures de droit obtenu à la faculté de droit et lettres de Lyon, il devient avocat en 1968 et s'installe à Lons-le-Saunier En 1989, il est élu maire de sa commune, et prend la présidence du syndicat départemental des ordures ménagères (Sydom) du Jura et de la communauté de communes du bassin de Lons-le-Saunier. Il est également élu député dans la première circonscription du Jura le 28 mars 1993, et réélu en 1997, 2002 et 2007. Vice-président du Cercle français de l'eau depuis 1996 et membre du Comité national de l'eau, il est le délégué général puis le secrétaire national à l'environnement du Rassemblement pour la République (RPR) de 1996 à 2000 et membre du conseil du développement durable de l'UMP depuis 2003.

Découvrir le livre « Cantines : le règne de la mal-bouffe ? », de Philippe Durrèche, Jacques Pélissard, Emmanuelle Duverger et Hugo Latreille aux Editions Mordicus, 104 pages.

SOURCE : Editions Mordicus

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s