Publicité

Cantines : des recommandations qui n’attendent pas

3945 Réagir

A la rentrée 2009-2010, dans un an exactement, l’application des recommandations émises l’an dernier par le GEM RCN - groupe d’étude des marchés restauration collective et nutrition (*) - deviendra une obligation pour l’alimentation en collectivité.

Publicité

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM

Débloquez cette page avec Multipass

« Cantines : des recommandations qui n’attendent pas » - Crédit photo : www.web-libre.org A la crèche et en halte garderie, le GEM RCN conseille une alimentation mieux contrôlée en protéines, tout en demandant de veiller à des apports en fer adéquats. Dans les cantines scolaires, les apports et les portions recommandés des différents groupes d’aliments sont aussi précisés. Il est recommandé d’avoir la main légère sur le sucre ajouté, de varier les huiles, d’éviter certaines margarines et de proposer aux ados de boire du lait à table.

Le groupe d’étude souligne la nécessité pour les équipes de restauration collective d’être formées à la nutrition et d’être entourées de personnels qualifiés tels les diététiciens. Du pain sur la planche pour les professionnels de la restauration collective : en 2007, une enquête de l’AFSSA (**) auprès des collèges et lycées révélait que la circulaire de 2001 sur la restauration scolaire n’était appliquée que par un établissement sur deux. Si la sécurité sanitaire ne posait pas de problème, il n’en était pas de même pour la qualité nutritionnelle et pour l’équilibre alimentaire. Un établissement sur quatre n’utilisait jamais ou presque jamais les recommandations pour la fréquence de service des aliments...

Bref, on n’est pas obligé d’attendre la prochaine rentrée scolaire : on peut s’y mettre dès maintenant !

Sources et références

  • (*) Le GEM RCN (anciennement GPEM DA), est un service administratif qui dépend de la direction des affaires juridiques du ministère de l’économie et des finances. Son objectif est d’aider les acheteurs publics à élaborer leur cahier des charges et leur contrat.
  • (**) Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA).
  • www.finances.gouv.fr
Publicité

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité