Calcium et masse osseuse : commencer dès l'enfance

lu 2418 fois

L'effet bénéfique sur la masse osseuse d'une augmentation des apports calciques pendant l'enfance ou l'adolescence n'est plus à démontrer. L'étude du Pr Bonjour a vérifié si cet effet se maintient après l'arrêt d'une telle intervention.

Dans la première partie, déjà publiée, de cette étude randomisée en double aveugle contre placebo, une augmentation de la masse osseuse avait été constatée chez des fillettes de 8 ans ayant reçu pendant 48 semaines une alimentation enrichie en calcium extrait du lait (850 mg/j). Trois ans et demi plus tard, le statut osseux de ces fillettes a été réévalué. La mesure des paramètres osseux montre que l'effet de la supplémentation en calcium laitier perdure 3 à 5 ans après l'arrêt du traitement : la densité osseuse reste significativement plus élevée chez les 62 filles du groupe supplémenté (179 mg/cm2 contre 151 mg/cm2 pour les 54 filles du groupe placebo).

Ces résultats suggèrent que le calcium laitier, consommé pendant la période prépubertaire, modifie durablement la trajectoire de la croissance osseuse en entraînant une augmentation du pic de masse osseuse.

La nature du sel de calcium utilisé - du phosphate de calcium extrait du lait - explique sans doute en grande partie ces résultats non retrouvés avec d'autres sources de calcium. Il est prévu de continuer à suivre ces enfants pour vérifier si le bénéfice se maintient à long terme, c'est-à-dire jusqu'à l'acquisition du pic de masse osseuse.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s