Café vert et perte de poids

lu 28373 fois

Les scientifiques rapportent une nouvelle preuve selon laquelle le café vert, grains de café non torréfiés, pourrait produire entraîner une diminution substantielle du poids corporel, sur une période de temps relativement courte.

Les résultats d’une étude présentée lors de la 243e réunion nationale de l'American Chemical Society (ACS) suggère que les personnes en surpoids ou obèses qui consomment chaque jour une once (environ 28g) de café vert pourraient perdre près de 10 pourcents de leur poids corporel en l’espace de 22 semaines.

L'étude a impliqué 16 personnes en surpoids ou obèses âgées de 22 à 26 ans. Les participants ont reçu, pendant une durée de 22 semaines, soit des capsules contenant des extraits de café vert en quantités variables (700-1050mg), soit un placebo.

Les sujets recevaient en alternance des capsules d’extraits de café et des capsules placebo. Cette méthodologie présente des avantages car chaque personne constitue ainsi son propre « contrôle », ce qui accroît la précision des résultats.

Tous les participants ont également été suivis quant à leur régime alimentaire global (calories, aliments consommés, etc) et leur pratique d’exercice au cours de la période d'étude. Leurs calories, glucides, lipides et protéines à l’admission n'a pas changé durant l'étude, pas plus que leur pratique d'exercice.

Perte substantielle

Les participants ont perdu en moyenne 8,5kg au cours des 22 semaines de test. Cette perte représentait une diminution moyenne de 10,5 pourcents du poids corporel global et une réduction de près de 16 pourcents de la graisse corporelle. Vinson a noté que la perte de poids aurait pu être beaucoup plus rapide si les participants n’avaient reçu que les fortes doses de café vert.

Acide chlorogénique

L’auteur principal de l’étude estime que les effets les grains de café verts sont probablement dus à une substance appelée acide chlorogénique qui est présente dans les grains de café non torréfiés. L'acide chlorogénique se décompose lors de l’étape de torréfaction (habituellement à une température de 240-250 °C). Ces effets ne seraient cependant visibles que si le café est consommé dans le cadre d’une alimentation équilibrée, à teneur maîtrisée en graisse, et associée à la pratique d’une activité physique régulière.

(Par Alexandre Dereinne, diététicien, d'après "New evidence on effects of green coffee beans in weight loss".)

SOURCE : Health and Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s