C'est pas l'homme qui prend l'amer

2721 Réagir

La langue est capable de détecter quatre saveurs de base : sucré, salé, acide et amer. Mais selon des scientifiques américains, un quart de la population est constitué de "supergoûteurs", c’est-à-dire beaucoup plus sensibles car possédant plus de papilles. Loin d’être un avantage, cette particularité serait au contraire une menace pour leur santé !

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM

Débloquez cette page avec Multipass

Car ils supporteraient beaucoup plus difficilement les saveurs amères. Or les aliments les plus âpres sont aussi les meilleurs pour la santé. C’est le cas des légumes verts tels que les brocolis, qui diminuent les risques de cancer. En étudiant plus de 200 personnes, les scientifiques ont réussi à montrer que la qualité de "supergoûteur" était associée avec un régime contenant moins de légumes et un risque accru de cancer du colon. Quels que soient les goûts, il est donc essentiel de manger des légumes régulièrement, même les plus amers…

SOURCE : Doctissimo