C'est la saison !

lu 2895 fois

Il est vrai qu’on peut trouver des tomates en hiver, du raisin à Noël…. « y a plus de saison » et donc plus de repères dans le temps. A l’heure du développement durable, restons saisonnier...

Des pommes, des choux, des bananes…

Les fruits et les légumes sont les aliments qui marquent le plus les saisons. On ne part pas aux châtaignes en juin et on ne cueille pas les cerises en décembre. L’automne c’est le départ des fruits (orange, clémentine, pomélo) et des légumes (brocolis) riches en vitamine C, vitamine anti-infections; ça tombe bien, l’époque est propice au rhume et autres virus. Les végétaux apportent aussi des carotènes (carotte), des folates (salades), des fibres, et des antioxydants. Peu caloriques, certains sont un peu plus riches en sucres (raisins, bananes).

Corbeille de fruits : raisins, noisettes, oranges et clémentines, poires, ananas, bananes, pommes.

Plats de légumes : endives au gratin, poêlée de pleurotes, salade de mâche, soupe à la citrouille, poireaux béchamel…

Poissons et coquillages

Les produits de la mer, c’est aussi une affaire de saison. Ainsi, la pêche aux coquilles Saint Jacques n’est autorisée qu’en automne et hiver. Les coquillages sont peu caloriques, ils apportent des protéines, des vitamines B, un cocktail de minéraux : sélénium pour les Saint-Jacques, un antioxydant qui aurait un rôle anticancéreux, et zinc et fer pour les huîtres.

Un poisson acheté en saison aura une chair plus savoureuse et sera meilleur marché. La plupart des poissons contiennent peu de graisses, les plus gras sont conseillés pour leurs acides gras oméga 3 en prévention des maladies cardio-vasculaires.

Du poisson 2 fois par semaine en automne : bar, cabillaud, lotte, sardine, rouget, turbot et limande.

Fromages

Certains fromages sont aussi au meilleur de leur forme en automne et en hiver. Le vacherin fait une apparition furtive entre deux averses de neige.

Les fromages sont la meilleure source en calcium de notre alimentation, la palme saisonnière revenant au beaufort et au comté. Mais on oublie souvent que les fromages apportent également des protéines de bonne valeur biologique, des vitamines B et plein d’oligoéléments.

Plateau d’automne : bleu d’Auvergne, époisses, saint-nectaire, munster et cantal et d’hiver : vacherin, comté, livarot, tomme de Savoie, beaufort et boulette d’Avesne.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s