Bilan mitigé pour le Programme National Nutrition Santé (PNNS)

lu 4907 fois

Serge Hercberg (Inserm), président du Comité de pilotage du Programme national nutrition santé (PNNS), fait le bilan de ce programme.

Il estime que la politique de santé publique en matière de nutrition a beaucoup progressé mais pointe sur le terrain un déficit de personnel et une mauvaise reconnaissance du métier de diététicien.

En France, l’alimentation reste liée au plaisir et à la convivialité mais de plus en plus inspirée par les habitudes de consommation des pays anglo-saxons : 18 % des enfants scolarisés dans l’Hexagone sont obèses ou présentent en surpoids.

Panorama du Médecin, 19/05

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s