Bientôt un vaccin anticholestérol ?

3740 Réagir

Si, à l'heure actuelle, le dernier recours pour protéger les artères du « mauvais cholestérol » est de prendre quotidiennement des médicaments, notamment des statines, dès les années 1990, plusieurs équipes suédoises et américaines se sont orientées vers la recherche d'un vaccin pouvant enrayer le processus de constitution de ce mauvais cholestérol.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM

Débloquez cette page avec Multipass

Trois stratégies vaccinales sont à l'étude pour stopper et prévenir la dégradation des artères. Outre l'intérêt purement médical d'un tel procédé, ce dernier s'avèrerait également moins coûteux pour le système de santé et moins contraignant pour les patients.

(Science & Vie, 01/03)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM