Bêta-carotène : des effets contradictoires sur le cancer selon le tabagisme

lu 3171 fois

Le bêta-carotène a des effets variables chez les femmes qui en consomment, montre une étude menée par une équipe de l'Inserm-Institut Gustave Roussy et publiée dans le Journal of the National Cancer Institute.

Les chercheurs ont établi, à partir d’un échantillon de 60 000 femmes depuis 1990, que les fumeuses consommant des compléments alimentaires à base de bêta carotène trois fois par semaine courent un risque accru de développer un cancer, alors que l’effet se manifeste à l’inverse chez les non-fumeuses.

Le risque absolu de cancer sur dix ans a été calculé : en cas de consommation faible de bêta carotène, il est voisin de 180 cas pour 10 000 femmes, qu’elles soient fumeuses ou non. En cas de consommation élevée, il s’élève à 368,3 cas pour 10 000 chez les fumeuses contre seulement 81,7 chez les non-fumeuses.

(Information presse Inserm du 20/09, Le Parisien, Aujourd’hui en France, 21/09)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s