Avis et positions de l'Afssa sur la grippe aviaire et les chats

lu 3249 fois

L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments a été saisie de l'évaluation du risque sanitaire représenté par les chats, en tant que vecteurs du virus Influenza aviaire H5N1 hautement pathogène d'origine asiatique, pour les autres espèces animales et pour les personnes en contact avec les chats.

Dans les zones exemptes d'oiseaux infectés par le virus, le risque d'infection du chat est nul.

Dans les zones touchées (oiseaux sauvages ou élevage infectés par le virus H5N1 hautement pathogène) l'Afssa recommande les mesures ci-dessous visant à éviter les contacts directs entre les chats et les oiseaux d'une part et à surveiller les causes de mortalité chez les chats d'autre part :

  • les chats domestiques doivent être maintenus sous le contrôle effectif de leur propriétaire
  • toute mortalité anormale de chats doit faire l'objet d'une investigation vétérinaire approfondie afin d'en déterminer la cause et d'objectiver un lien éventuel avec le virus H5N1 HP.
Il est en outre recommandé dans les zones touchées, de ne pas laisser, à proximité des exploitations, cadavres d'animaux, déchets organiques ou tout aliment susceptibles d'attirer les chats errants et autres carnivores domestiques errants ou sauvages.

Pour en savoir plus :

(Communiqué de presse de l'Afssa du 3 mars 2006)

SOURCE : AFSSA

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s