Avec les plats cuisinés, on mange de plus en plus en solitaire

7927

Tendance, les plats cuisinés ! Leur chiffre d'affaires avoisine les 700 millions d'euros. En tête de la consommation viennent les boîtes, avec d'abord les plats français, puis italiens, puis dits « exotiques », regroupant aussi bien la paella, le couscous ou le taboulé. Mais ce sont surtout les barquettes individuelles qui progressent et attirent de nouveaux consommateurs.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM
Débloquez cette page avec Multipass

« Avec les plats cuisinés, on mange de plus en plus en solitaire » - Crédit photo : www.inpes.sante.fr La cuisine vapeur gagne les légumes, mais aussi les plats cuisinés en barquettes. Depuis qu’on est passé de l’alu au plastique « micro-ondable », de nombreux plats traditionnels en barquettes passent désormais du micro-ondes à la table : quenelles, coq au vin, choucroute, brandade, boeuf bourguignon, lapin chasseur se disputent les faveurs du public...

En compagnie des barquettes pour enfants et des plats asiatiques. Profils types des mangeurs de barquettes : homme célibataire de moins de 50 ans, adolescent dont les parents travaillent, étudiant... Point commun : les repas se font en solitaire, sans convivialité.

(Le Marketing Book 2008, TNS Sofres, p. 149-151.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles