Aujourd'hui journée mondiale de l'alimentation

lu 2520 fois

Chaque année, le 16 octobre, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture célèbre la Journée mondiale de l'alimentation, qui commémore la date de sa création, en 1945. Le thème retenu pour la Journée mondiale de l'alimentation et le TeleFood en 2006, est « Investir dans l'agriculture pour la sécurité alimentaire ».

Même si l’agriculture est aujourd’hui un secteur économique secondaire dans de nombreux pays industrialisés, elle doit jouer un rôle de premier plan sur la scène internationale si l’on veut que la faim ne soit plus qu’un mauvais souvenir.Journée mondiale de l’alimentation 2006

Pourtant, l’aide extérieure à l’agriculture et au développement rural diminue depuis des décennies. En effet, elle est passée d’un total de plus de 9 milliards de dollars EU par an au début des années 80 à moins de 5 milliards de dollars EU à la fin des années 90. Parallèlement, selon les estimations, 854 millions de personnes continuent de souffrir de sous-alimentation dans le monde.

Seuls les investissements dans le secteur agricole - associés à un soutien à l’éducation et à la santé - permettront d’inverser la tendance.

La plupart des agriculteurs dans le monde sont de petits exploitants. En tant que groupe, ils constituent les principaux investisseurs du secteur agricole. Et pourtant, leur accès à l’alimentation est en règle générale insuffisant ou précaire. Lorsqu’ils sont en mesure de tirer des bénéfices de leur activité agricole, ils peuvent nourrir leur famille pendant toute l’année et réinvestir dans leur exploitation sous forme d’achat d’engrais, de semences de meilleure qualité et d’équipements de base.

Dans le domaine du développement rural, un nouveau modèle de coopération entre les secteurs public et privé se fait jour. Ce modèle intègre de nouveaux moyens :

  1. rapprocher les producteurs et les agro-industries
  2. établir des catégories de produits et des normes et de les faire respecter
  3. établir un environnement plus propice aux investissements dans le secteur de l’agriculture
  4. fournir des biens publics de base comme les infrastructures rurales.

Les investissements dans les infrastructures rurales, en particulier l’eau, les routes, l’électricité et les communications, jouent un rôle décisif de stimulation de la croissance agricole. Si les pays réussissent à réunir ces conditions, les bénéfices pour l’agriculture et les ménages pauvres des zones rurales peuvent être spectaculaires.

En savoir plus sur le Programme de la cérémonie (Rome) à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation

Malnutrition dans le monde : Sauver des vies avec Action contre la Faim

SOURCE : FAO

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s