Au plaisir de manger...

lu 8315 fois

Plaisir. Ce mot très utilisé s'applique-t-il encore à l'alimentation ? Ou notre alimentation est-elle malade de ne plus être objet de plaisir ? Pour Jean-Paul Laplace, président de l'Institut français pour la nutrition (IFN) et organisateur du récent colloque sur « le plaisir : ami ou ennemi de notre alimentation ? » (*), ces questions méritent d'être posées...

« Au plaisir de manger... » Il y a l’amoncellement des nourritures toutes prêtes. Le miroitement des slogans publicitaires. Les recommandations et injonctions diététiquement correctes et réputées bonnes pour la santé. L’obésité galopante… Où se situe dans ce tableau le simple plaisir de manger et existe-t-il encore ?

D’une enquête à l’autre, les Français mettent pourtant en avant, à propos d’alimentation, le sain et l’équilibré -autrement dit l’utile -, mais aussi l’agréable, ce qui se partage, ce qui est source de convivialité… À travers les contributions de nombreux experts –historiens, philosophes, sociologues, psychiatres, psychanalystes et psychologues, mais aussi physiologistes, neurophysiologistes et autres représentants des sciences, le colloque de l’IFN est parti à la recherche des multiples facettes du plaisir de manger...

(*) « Le plaisir : ami ou ennemi de notre alimentation ? ». Colloque IFN, Paris, 12 décembre 2006.

Dans ce même dossier :

- Brève histoire et avatars du plaisir de manger (2/4)
- Le plaisir de manger du côté des sciences (3/4)
- Alors, le plaisir, ami ou ennemi ? (4/4)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s