Aspartame : le goût qui tue

lu 6273 fois

L'aspartame, vous le connaissez : cet édulcorant est l'un des plus utilisés par l'industrie agro-alimentaire. Il a été découvert en 1965 et mis sur le marché pour la première fois aux Etats-Unis en 1974. En France, il a été autorisé à partir de 1981. Or il a, dès son apparition, été accusé d'être dangereux pour la santé. Sclérose en plaques, crises d'épilepsie, tumeurs du cerveau... Qu'en est-il exactement ?

Le livre

« Aspartame : le goût qui tue » A propos de l’aspartame sait-on :

  • que pratiquement toutes les études qui affirment l’innocuité de l’aspartame ont été financées par l’industrie ?
  • que l’approbation de ce poison est due à des procédés dignes de la maffia ?
  • que pour les diabétiques, l’aspartame peut être meurtrier ?
  • qu’il existe des milliers de plaintes concernant l’aspartame qui font état de multiples maladies dont des dépressions, désordres neuro-dégénératifs, troubles intestinaux graves, problèmes de vue, rhumatismes, sclérose en plaques, lupus, Alzheimer, coma, cancer, tumeurs, non seulement du cerveau mais aussi de l’utérus, du sein, des ovaires, des testicules, de la thyroïde et du pancréas ?

Mais ce produit qui se trouve scandaleusement dans les supermarchés sur les rayons consacrés à la diététique naturelle ou la nourriture « bio » représente un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de dollars par an. Cela explique tout le reste.

Après la lecture de ce livre, le consommateur sera vraiment informé

Pour en savoir plus sur l’aspartame (format .pps)

L’auteur

Sylvie Simon est écrivain et journaliste. Depuis quelques années, elle combat les idées reçues en explorant divers domaines de la science, et consacre la plus grande partie de son activité à militer contre la désinformation en matière de santé et d’écologie, sujets de brûlante actualité. Elle a déjà publié plusieurs essais sur des scandales (sang contaminé, vaches folles, amiante, hormones de croissance, vaccins, etc.).

Découvrir le livre « Aspartame : le goût qui tue » de Sylvie Simon aux Editions Guy Tredaniel, 196 pages.

SOURCE : Editions Guy Tredaniel

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s