Publicité

Alzheimer, la grande cause nationale de 2007

2703 Réagir

Le Premier ministre a annoncé hier que la lutte contre la maladie d'Alzheimer sera la « grande cause nationale » de 2007. Aujourd'hui, les attentes des patients et de leurs proches se focalisent sur deux axes : la recherche pour la mise au point de traitement curatif et la prise en charge avec la création de structures adaptées.

Publicité

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM

Débloquez cette page avec Multipass

« Nous voulons franchir une nouvelle étape » dans la lutte contre cette maladie neurodégénérative, a prévenu Dominique de Villepin. Il a également rappelé que la maladie n’est en moyenne diagnostiquée « que deux ans après l’apparition des premiers symptômes ». Le gouvernement a ainsi décidé d’ajouter 24 millions d’euros aux 230 millions que consacre la Cnav aux services à domicile, ainsi que 5 000 places de maisons de retraite médicalisées par an au cours des cinq prochaines années.

« Le nombre de publications sur cette maladie est cinq fois moins important que celles du sida », souligne le Dr Olivier de Ladoucette, président de la Fondation pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Selon des projections, le nombre de personnes touchées par cette maladie pourrait atteindre 1,3 million en 2020 et 2,1 millions en 2040.

Le Pr Jacques Touchon, chef de service neurologie au CHU de Montpellier, signale avoir mis au point avec l’Inserm un CD-Rom à destination des médecins généralistes. « Cet outil explicite la façon de repérer les sujets à risque de maladie d’Alzheimer et donne aussi des clés en matière de suivi », indique-t-il, précisant qu’un contact Internet avec un spécialiste est possible via cet outil. Le magazine donne en outre des recommandations pour diagnostiquer précocement la maladie.

(La Provence, 20/09, AFP, Impact Médecine, L’Union, 21/09, Le Figaro, 22/09)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Cela pourrait vous intéresser

Publicité