Allégations nutritionnelles : incohérences et mauvaise foi des industriels de l'agroalimentaire

lu 2557 fois

L'Affsa dénonce les incohérences dont se rendent coupables les industriels de l'agroalimentaire, lorsqu'ils communiquent sur les bienfaits de certains produits.

Un porte-parole de l’Agence s’étonne d’avoir trouvé en rayon « des lardons enrichis aux oméga 3, censés limiter les risques de maladies cardiovasculaires ».

En 2004, la DGCCRF a mené 5 000 contrôles sur des aliments dont la promotion pouvait induire le consommateur en erreur : « 300 dossiers étaient susceptibles de poursuites », constatait la Direction.

(Aujourd'hui, 26/05)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s