Allaiter à la naissance peut prévenir la mortalité des nouveau-nés

lu 3076 fois

Une étude réalisée au Ghana et publiée dans le journal Pediatrics révèle qu'il est possible d'éviter 16 % des décès néonataux dans les pays en voie de développement en nourrissant les bébés au sein le jour même de leur naissance.

Lorsque le bébé est allaité au sein une heure après sa naissance, ce pourcentage peut atteindre 22 % . À l'occasion du lancement de la semaine mondiale de l'allaitement maternel, mercredi premier août, Ann M. Veneman, directrice générale de l'UNICEF, a rappelé que « plus d'un tiers des décès d'enfants surviennent au cours du premier mois de vie ».

L'alimentation au biberon à base de lait en poudre est donc remise en question. Selon L'UNICEF, « toutes les femmes ont le droit de vivre dans un environ-nement où l'allaitement est protégé... Cette protection comprend le droit d'être protégé des pressions commerciales visant à encourager l'alimentation artificielle des bébés ».

(L'Humanité, 03/08)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s