Alimentation et santé

lu 2439 fois

La nutrition est maintenant l'un des moyens le plus puissant dont on dispose pour optimiser la bonne santé, comme l'avait déjà pressenti Hippocrate : "Que ton aliment soit ton premier remède"...

Même s'il reste beaucoup de chemin à parcourir, les avancées sont si spectaculaires, les conclusions si évidentes qu'il existe désormais suffisamment de données pour faire enfin des recommandations efficaces, balayant au passage un grand nombre de préjugés et idées reçues !

Depuis les années 1950, de nombreuses enquêtes épidémiologiques, des expériences en milieu hospitalier et des tests en laboratoire ont apporté la preuve que, même et surtout dans les sociétés d'abondance, les habitudes alimentaires jouent un rôle prépondérant dans l'apparition et la persistance de nombreuses maladies.

Pendant longtemps, la diététique n'a été étudiée que sous le seul angle de la satisfaction des besoins énergétiques. Dorénavant la vision quantitative de la nutrition doit être remplacée par une vision qualitative; il est devenu primordial de déterminer les aliments qui nous conviennent et ceux que nous devons éviter.

Depuis une dizaine d'année, les relations de plus en plus évidentes entre la nourriture et la santé ont permis de mettre en avant un consensus sur la meilleure manière de manger pour préserver sa santé. Il en ressort actuellement qu'il est aussi important de manger en plus grande quantité certains aliments précis qui jouent un rôle protecteur que de restreindre notre consommation de graisses ou de sucre ou d'augmenter celle de fibres.

Aujourd'hui, il s'agit aussi de considérer le rôle préventif que joue l'alimentation par ses apports en nutriments indispensables et protecteurs. En effet, une nutrition préventive efficace, capable d'assurer le fonctionnement optimal de l'organisme et de diminuer ainsi l'incidence de diverses pathologies, est ressentie comme une nécessité, aussi bien au niveau individuel que social, ne serait-ce que pour échapper à une médicalisation excessive dont le coût pour la société devient de plus en plus insupportable.

Pour rester en bonne santé, il faut également nous adapter à une réduction générale de notre activité physique volontaire, la vie moderne ne permettant plus de brûler autant de calories qu'avant. En choisissant des aliments variés dont certains aux vertus protectrices, nous pourront répondre aux besoins de l'homme moderne en absorbant moins de calories mais suffisamment d'éléments nutritifs essentiels.

L'image négative souvent associée à la cuisine diététique est fort heureusement en train de changer grâce à cette nouvelle approche. Il n'est plus question de se priver, cela détruit le plaisir et suscite un sentiment de frustration qui nous fait renoncer à manger sainement. Il est préférable d'adopter une alimentation équilibrée basée sur une plus grande consommation d'aliments variés pour conserver intacte la notion de plaisir. C'est un pas essentiel pour modifier les mauvaises habitudes alimentaires qui font de plus en plus de victimes dans les pays développés avec les maladies cardio-vasculaires, le diabète, de nombreux cancers, etc.

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s