Alimentation et maladies parodontales

lu 8838 fois

Les maladies parodontales sont des maladies infectieuses qui concernent tous les tissus de soutien des dents (la gencive, le ligament et l'os). Elles sont très répandues. En France, plus de 80 % des adultes de 35 à 44 ans en souffrent.

Les gingivites, qui n'atteignent que la gencive, sont souvent bénignes et faciles à traiter. Plus graves, les parodontites, qui atteignent les tissus de soutien de la dent (ligament et os), peuvent provoquer la perte de dents et retentir sur tout l'organisme : le risque d'infection cardiaque est accru, et les femmes enceintes présentant une parodontite sévère ont 3 à 7 fois plus de risque d'accoucher prématurément.

La prévention passe essentiellement par une hygiène rigoureuse et des contrôles (avec détartrages), mais des études suggèrent que les produits laitiers pourraient apporter une aide. Ainsi, une étude menée chez plus de 12 000 personnes, montre que les forts consommateurs de produits laitiers seraient moins sujets à la parodontite que les autres.

D'après les chercheurs, la richesse des produits laitiers en calcium, phosphore, potassium, zinc, protéines - autant d'éléments reconnus pour avoir un impact bénéfique sur la santé osseuse - pourrait être une explication. En attendant d'en savoir plus, ils conseillent d'encourager la consommation de lait (aliment accessible au plus grand nombre) dans les populations à faibles revenus, particulièrement touchées par cette maladie.

(J Evid Base Dent Pract 2007 ; 7 : 84-85 & J Periodontol 2006 ; 77 (2) : 289-94.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s