Alimentation et grossesse : plus équilibrée et non pas plus copieuse

lu 6924 fois

Nathalie Werner, diététicienne à l'hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris s'est prêtée au jeu des « bons conseils » pour une alimentation équilibrée lors de la grossesse. Si l'on évoque bien volontiers un changement d'alimentation pendant la grossesse il ne faut pas tomber dans l'écueil d'une alimentation plus riche. Décryptage en 10 conseils...

« Alimentation et grossesse : plus équilibrée et non pas plus copieuse » - Crédit photo : © memo | Fotolia.com1 L'alimentation équilibrée et variée apportant des fruits et des légumes riches en folates est conseillée avant même le début de la grossesse.

2 Il n'est pas recommandé de manger davantage mais de manger plus équilibré.

3 II faut adapter le gain pondéral en fonction du poids de départ.

4 Il faut éviter de consommer certains aliments crus (viandes, poissons) ou à base de lait cru (fromages). Les risques concernent surtout le futur bébé.

5 Les besoins supplémentaires liés à la grossesse sont couverts par des apports spontanés légèrement augmentés et une alimentation équilibrée.

6 La supplémentation en fer n'est pas systématique. La capacité d'absorption du fer augmente tout au long de la grossesse.

7 L'apport en calcium doit également rester le même.

8 Si l'accouchement est prévu entre les mois de mai et de juin, (grossesse hivernale) la supplémentation en Vitamine D est conseillée.

9 La consommation d'aliments à base de soja est à surveiller.

10 L'absorption d'alcool est fortement déconseillée.

(Nathalie Werner, diététicienne nutritionniste à l'hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris - 48èmes Journées d'Etudes AFDN, 10 juin 2010)

SOURCE : Journées d'Etudes AFDN

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s