Alcool sur les campus

lu 2399 fois

Sur les campus des grandes écoles, les étudiants se livrent volontiers à une consommation festive mais effrénée d'alcool. L'épidémiologiste Marie Choquet (Inserm) rappelle que ces étudiants sont, eux aussi, sujets à des épisodes dépressifs.

Disposant d'un pouvoir d'achat plus étoffé que la moyenne des étudiants, leurs excès éthyliques sont plus spectaculaires.

« Quand ils arrivent en première année, ils viennent de vivre deux ans, parfois trois, de prépa, commente Marie Choquet. Ils ont énormément travaillé. (...) Ils compensent car ils savent que la réussite professionnelle n'est plus très loin ».

(Le Figaro, 07/10)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s