A quand une baisse des prix ?

lu 1637 fois

L'année 2007 a connu une flambée des prix que les professionnels ont justifiée par la hausse des prix des matières premières. L'association de consommateurs CLCV a alors réalisé des études sur certains produits comme le pain, les pâtes ou les produits laitiers démontrant que l'ampleur des hausses subies par les consommateurs dépassait alors la stricte répercussion des hausses de prix.

« A quand une baisse des prix ? » - Crédit photo : www.lepointsurlatable.fr Voici quelques exemples de matières premières actuellement en baisse :

  • Le blé tendre s’achète à 195€ la tonne contre plus de 300 € en septembre 2007
  • Le blé dur, utilisé pour les pâtes, coté à 300 € / tonne contre plus de 500 € en septembre 2007.
  • Le tourteau de soja et le maïs ont baissé d’environ 20%, depuis début juillet 2008 tandis que le blé fourrager voit son prix décroître régulièrement depuis le mois de mars. Ces matières premières sont largement utilisées en alimentation animale et, si ces baisses se confirment, cela devra se traduire sur le prix des produits laitiers, des œufs et de la viande.
  • Le prix du pétrole a chuté de 20% passant de 147 dollars en juillet 2007 à 118 dollars le 20 août.
Alors que de nombreuses hausses ont été (et sont encore) justifiées par les professionnels par le renchérissement du coût des matières premières, cet argument doit maintenant profiter au consommateur dans les mêmes proportions pour les baisses déjà constatées et demain pour les baisses à venir. Nul ne comprendrait qu’il ne joue qu’à la hausse ou qu’il soit à géométrie variable.

Par ailleurs, notre dernière enquête sur les prix dans la grande distribution a montré, une fois encore, la forte volatilité des prix dans les différentes enseignes, soulignant un déficit de concurrence pourtant profitable aux consommateurs. Les marges existent donc pour baisser les prix aussi bien chez les producteurs que les chez les distributeurs.

Nous demandons la juste répercussion de la baisse des prix des matières premières aux consommateurs.

Source : Le Point sur la table (www.lepointsurlatable.fr)

SOURCE : Le Point sur la table

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s