A la santé du café

lu 3901 fois

Une nouvelle étude, publiée dans le Journal of Agricultural & Food Chemistry suggère que ce breuvage pourrait avoir un intérêt dans la prévention du diabète de type 2. Ces résultats confirment ceux d’autres études menées précédemment. Les chercheurs savent depuis quelque temps que les buveurs de café réguliers ont un risque moindre de diabète de type 2. Cependant, les raisons expliquant ce lien étrange font l’objet de nombreuses spéculations.

Une nouvelle étude menée par Cheng et ses collaborateurs suggère que les personnes consommant régulièrement du café présenteraient un risque amoindri de diabète de type 2. Selon les chercheurs, une consommation quotidienne de seulement quatre tasses de café permettrait déjà de réduire les risques de diabète de type 2 de l’ordre de 50%.

Il semble que cette diminution du risque puisse encore être accrue avec la consommation de tasses supplémentaires de café. D’après les scientifiques, chaque tasse supplémentaire de café consommée permettrait d’accroître la réduction du risque de diabète de 7%.

Mécanisme d’action

Cheng et ses collaborateurs ont découvert que le café et plus spécifiquement certains composés présents dans ce dernier, pourrait influer sur le repliement incorrect de polypeptides amyloïdes des îlots (islet amyloid polypeptide, IAPP), protéines impliquées notamment dans la pathogénie du diabète de type 2.

Selon leur article, les chercheurs chinois suggèrent que la présence de certains composés dans le café inhiberaient de façon significative la formation d’IAPP toxiques, ce qui expliquerait probablement la diminution du risque de diabète de type 2 chez les amateurs de café.

Ces résultats suggèrent que les effets bénéfiques de la consommation de café sur le diabète de type 2 pourraient être en partie dus à la capacité des composants du café et de leurs métabolites majeurs d’inhiber l'agrégation toxique des IAPP. Voilà donc une bonne nouvelle pour les amateurs de café.

(Par Adrien Loreis, diététicien, d'après Cheng B, Liu X, Huang L, et al. "Coffee Components Inhibit Amyloid Formation of Human Islet Amyloid Polypeptide in vitro: Possible Link between Coffee Consumption and Diabetes Mellitus". J. Agric. Food Chem., 2011, 59 (24), pp 13147–13155 DOI: 10.1021/jf201702h.)

SOURCE : Health and Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s