9 enfants sur 10 ne s’hydratent pas suffisamment

lu 2393 fois

En tant qu’entreprise citoyenne et marque centrée sur la jeunesse, evian a travaillé en partenariat avec le Club Européen des Diététiciens de l’Enfance (CEDE), l’Ecole de Santé Publique de l’Université Libre de Bruxelles (ESP-ULB) et l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola (HUDERF) sur un baromètre de l’hydratation des enfants en Belgique. L’étude dévoile que moins d’un enfant sur dix s’hydrate suffisamment.

Afin de sensibiliser la population, les écoles, les diététiciens et autres professionnels de la santé à la problématique vitale de l’hydratation, evian® a collaboré avec le CEDE, l’ESP-ULB et l’HUDERF sur une étude destinée à dresser un portrait de la consommation journalière d’eau et autres boissons des écoliers âgés de 8 à 12 ans. Bien que l’eau soit essentielle à la santé, aucune donnée précise sur les apports en eau des enfants en Belgique n’était jusqu’à présent disponible.

De cette étude, il ressort que les enfants boivent en moyenne moins d’1 litre de boissons par jour, alors que l’EFSA (European Food Safety Authority) préconise des apports quotidiens moyens à hauteur de 1,2 L/jour pour les enfants de 4 à 8 ans, de 1,425 L/jour pour les filles de 9 à 13 ans, et de 1,575 L/jour pour les garçons du même âge (*). Si l’on prend en considération les besoins journaliers édictés par cet organisme européen de référence, seul 9,5% des enfants, soit moins d’un enfant sur dix, consomme suffisamment de liquides. En outre, un enfant sur quatre déclare boire moins de 3 à 4 fois par jour.

En termes de consommation d’eau en particulier, plus d’un enfant sur deux (56%) affirme en boire moins de 2 fois par jour, alors que 7,7% déclare ne jamais en boire. « Or, des apports suffisants en eau sont essentiels au maintien des performances physiques et cognitives », explique le Prof. Dr. Philippe Goyens de l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola.

« C’est précisément pour cette raison que nous nous attachons à contribuer à la recherche sur l’hydratation saine et que nous avons jugé indispensable de réaliser cette étude main dans la main avec le CEDE », souligne Michel Rascao, General Manager, Danone Waters Benelux.

L’eau ne représente que 41,3% des liquides totaux consommés et sa proportion est plus importante dans les groupes d’enfants atteignant les recommandations de l’EFSA. Il semble également que les filles boivent plus volontiers de l’eau que les garçons puisque la quantité qu’elles déclarent boire représente 43,6%, contre 37,1% pour les garçons. Les enfants qui n’atteignent pas les recommandations de l’EFSA consomment, quant à eux, davantage d’autres boissons telles que les jus de fruits et les boissons sucrées. Celles-ci interviennent dans le processus d’hydratation mais contribuent également aux apports énergétiques, notamment ceux en sucre.

L’étude s’inscrit dans une démarche de longue date de la Division Eau de Danone en général et de la marque evian® en particulier, visant à promouvoir une hydratation saine. En effet, Danone Research mène de nombreuses études sur l’hydratation et la santé et l’initiative Hydration for Health participe activement à la diffusion de ces connaissances dans les communautés scientifiques et médicales.

« L’eau est le constituant principal de notre organisme : elle intervient dans de nombreuses fonctions métaboliques et joue un rôle clé dans la concentration et la mémorisation. Or, les enfants n’expriment pas toujours leur soif et leur système de régulation de la température corporelle semble un peu moins performant que celui d’un adulte », souligne Isabelle Guelinckx, Fluid Intake Scientist chez Danone Research.

« C’est pourquoi il est essentiel d’avoir pour eux ce réflexe ’hydratation’ et de veiller à ce qu’ils boivent suffisamment d'eau tout au long de la journée, que ce soit à l’école ou à la maison, et ce au moins 3 à 4 fois par jour », ajoute Isabelle Thiébaut, diététicienne pédiatrique et Maître en Santé Publique pour le CEDE.

Cette étude portant sur un échantillon de près de 1000 enfants en provenance d’établissements scolaires répartis sur tout le territoire a été réalisée sur plusieurs périodes tout au long de l’année 2012. Les écoliers interrogés ont été sélectionnés parmi le second cycle primaire de l’enseignement ordinaire subventionné en Communautés française et flamande et ont été invités à compléter quotidiennement un carnet « boissons ». Celui-ci a permis d’objectiver leur consommation de liquides (dont l’eau) sur une semaine.

« Au vu de la faible consommation d’eau chez l’enfant, il est légitime de s’interroger sur les mesures à prendre pour favoriser une hydratation saine des enfants », explique Michel Rascao. « La devise ‘Live young’ d’evian® est à mettre en application dès le plus jeune âge ! »

(*) Quantités recommandées par l’EFSA sur base de son hypothèse selon laquelle la part des boissons dans les liquides totaux (alimentation et boissons) varie de 70 à 80 %.

SOURCE : CEDE

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s