80 millions de personnes en Europe souffrent d'une forme d'allergie

lu 2728 fois

Êtes-vous allergiques à certains aliments ? Avez-vous des éruptions au moment où vous vous y attendez le moins ? La poussière vous provoque-t-elle des allergies ? Vous n'êtes pas seuls dans ce cas. L'European Federation of Allergy and Airway Diseases Patients Association (EFA) affirme que plus de 80 millions de personnes en Europe souffrent d'une forme d'allergie. Le plus inquiétant est que ce nombre ne cesse de croître. Le projet européen MEDALL a pour objectif d'enquêter sur l'épidémie des allergies.

Des chercheurs financés par l'UE tentent de déterminer la raison pour laquelle les allergies ont augmenté au fil des ans pour devenir l'épidémie mondiale du XXIe siècle. Le nouveau projet MEDALL (« Mechanisms of the development of allergy »), soutenu au titre du thème Santé du septième programme-cadre (7e PC) de l'UE à hauteur de 11,9 millions d'euros, évaluera les causes sous-jacentes de l'épidémie d'allergie tout en améliorant grandement notre bien-être ainsi que la compétitivité et l'innovation européenne. La prévention et le meilleur contrôle des allergies est au programme de MEDALL.

Sous la direction de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) en France et du centre espagnol de recherche sur l'épidémiologie environnementale (CREAL), le projet MEDALL regroupe 23 partenaires des domaines universitaire et industriel dans 12 États membres de l'UE (Belgique, Danemark, Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Autriche, Pologne, Finlande, Suède et Royaume-Uni) ainsi que la Norvège, la Suisse et les États-Unis.

Dans le cadre de son projet, le consortium élucidera les raisons à l'origine du nombre croissant de cas allergiques (à savoir la rhinite allergique, l'asthme, la dermatite atopique, et les allergies alimentaires chez les enfants). Les experts détermineront si les facteurs environnementaux influencent le développement d'allergies, et par la suite l'épidémie allergique mondiale, et la façon dont ils influencent ces phénomènes.

Les partenaires de MEDALL s'appuient sur un vaste réseau de cohortes de naissance comprenant plus de 42 000 enfants nés en Europe entre 1992 et 2007 pour soutenir leurs efforts. L'équipe étudiera ces enfants à l'aide de nombreuses approches, allant de l'épidémiologie à la biologie des systèmes.

MEDALL est le fruit du projet GA2LEN (« Global allergy and asthma European network »), qui a permis de réduire la charge des allergies et de l'asthme en Europe. GA2LEN, qui s'est achevé en octobre dernier, a été soutenu à hauteur de 14 millions d'euros au titre du domaine thématique « Qualité et sécurité alimentaires » du sixième programme-cadre (6e PC) de l'UE.

« J'espère que les résultats de MEDALL profiteront grandement à la société et à l'interaction humaine ainsi qu'aux implications environnementales», explique le directeur du projet MEDALL Jean Bousquet, de l'INSERM et l'université de Montpellier. « L'objectif final de MEDALL est d'élargir nos connaissances et notre compréhension des causes de l'asthme et des maladies allergiques. Les résultats du programme permettront d'améliorer la qualité de vie des personnes allergiques en Europe, grâce à un diagnostic précoce, en visant les stratégies de prévention primaires et secondaires et en développant de nouveaux traitements à bonne rentabilité pour les troubles allergiques. »

S'exprimant sur le projet, Josep M. Anto de CREAL fait remarquer: « MEDALL réunit les meilleures équipes de recherche européennes qui collaboreront pour associer les données obtenues dans les cohortes de naissance en cours à la biologie des systèmes afin de découvrir des approches innovantes. »

Le membre du comité EFA Per-Åke Wecksell affirme: « L'EFA est ravi de participer au projet MEDALL. Il s'agit d'une initiative importante qui conduira à certains changements positifs auxquels aspire l'EFA, à savoir une meilleure connaissance des allergies, l'amélioration et l'intégration des pratiques de gestion des allergies et le développement de la prévention et de la compréhension des allergies en Europe. »

La rencontre pour le lancement du projet s'est tenue du 24 au 26 janvier à Barcelone, en Espagne.

Pour de plus amples informations, consulter :

Source : © Communautés européennes, 2011

SOURCE : Communautés européennes

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s