« Si j'arrête de fumer, est-ce que je vais grossir ? »

lu 5239 fois

Question souvent posée par les adultes et les jeunes. La crainte de prendre quelques kilogrammes empêche certains fumeurs de rejeter le tabac ou parfois les encourage à malheureusement le reprendre : cette peur est-elle réellement justifiée ?

Fumer plus de 10 cigarettes par jour accroît d'environ 200 Cal les dépenses énergétiques (caloriques) de la journée. Pour un même travail musculaire, le fumeur dépense plus d'énergie. Le fait de fumer retentit également sur le métabolisme de plusieurs vitamines :

  • Le taux de vitamine C dans le sang est abaissé chez les fumeurs par rapport aux non-fumeurs : cette diminution peut atteindre 30% et même 40%. le tabac est ainsi un facteur de carence modérée en vitamine C.
  • Le taux de vitamine B6 (pyridoxine) dans le sang est, lui aussi, abaissé chez les fumeurs.
  • Les besoins en d'autres vitamines sont accrus chez les fumeurs.
Il est donc certain que le tabac retentit sur les métabolismes et la nutrition.

Le fait d'arrêter de fumer entraîne un risque de prise de poids au cours des mois qui suivent cette décision. Ce n'est pas surprenant : dépensant comme nous l'avons vu moins de calories, quand une personne cesse de fumer sans surveiller son alimentation, elle prend du poids.

Cette augmentation du poids corporel peut être de 2 kg, 3 kg, parfois sensiblement plus, par exemple 8 à 10 kg. Souvent dans ce cas, certaines personnes ont, durant les mois qui suivent l'arrêt du tabac, des « fringales » de compensation.

Cependant cette prise de poids ne se produit pas chez tous, elle dépend essentiellement du comportement, du mode de vie, de l'alimentation, etc. qui vont accompagner cet arrêt préparé et réfléchi...

Source : « Groupe de Recherche En Education Nutrionnelle (GREEN) »

SOURCE : « Groupe de Recherche En Education Nutrionnelle

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s