« Lait, mensonge et propagande »

lu 11401 fois

Suite à la publication d'un ouvrage intitulé « Lait, mensonge et propagande », Thierry Souccar, journaliste, éditeur, biochimiste de formation, critique vivement le Programme national nutrition santé (PNNS), qui depuis 2001 diffuse auprès du grand public un message incitant à consommer trois ou quatre produits laitiers par jour.

Le journaliste affirme qu'une part trop importante des laitages dans l'alimentation peut se révéler néfaste. Ainsi, il remet en cause la théorie des médecins sur les bienfaits des produits laitiers sur l'ostéoporose, affirme que le lait de vache est source d'obésité et précise que certains chercheurs le soupçonnent même de favoriser le cancer.

Pour sa part le professeur Henri Joyeux, cancérologue à la faculté de médecine assure que nous n'avons pas besoin de plus de 1 g de calcium par jour et qu'il faut faire attention à ne pas abuser des produits laitiers. Toutefois la position du professeur Serge Hercberg, directeur de recherche à l'Inserm et président du Comité de pilotage du PNNS est autre. Il affirme que "cette diabolisation du lait peut être dangereuse : il est plus risqué de ne pas en consommer du tout, que d'en consommer trop".

Découvrir le livre « Lait, mensonge et propagande » de Thierry Souccar.

(Aujourd'hui en France, 13/03)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s