« Inca Inchi », l'huile santé la plus riche en omega-3

lu 9644 fois

L'huile Inca Inchi est de loin "l'huile végétale la plus riche en acides gras poly-insaturés de toutes les graines oléagineuses utilisées pour la consommation humaine", en particulier en omega-6 et surtout en omega-3.

Dans le cadre du succès incontestable pour les "Huiles du monde" et ses concours au salon World Ethnic Food Show 2004 de Paris, la surprise est venue de l'Amazonie péruvienne avec l'huile d'Inca Inchi qui a décroché une médaille d'or.

Inca Inchi, ce fruit d'une plante grimpante d'Amazonie (Plukenetia volubilis) connue et utilisée par les natifs depuis des milliers d'années produit une huile qui est l'une des sources naturelles les plus riches qui soit en oméga-3.

C'est dans la province péruvienne de San Martin que l’huile Inca Inchi s’extrait de noyaux sélectionnés et pressés par pression mécanique à froid, dans des conditions qui n’altèrent pas ni la nature ni la qualité de l’huile. L’huile extra vierge Inca Inchi est donc 100% naturelle.

Cette huile a été l'un des produits les plus innovants du Salon international de l'alimentation (SIAL) 2004 ! Avant cette grand-messe de la nourriture, peu de personnes connaissaient cette huile très riche en vitamine E et A, dont le taux très élevé en acides gras insaturés et très faible en graisses saturées surpasse la majorité des graines oléagineuses, en dehors des peuples amazoniens du Pérou.

À tort. Avec son goût de petits pois frais, elle rehausse depuis des millénaires les mets fins, pour le plus grand bien de ses adeptes. Sa pointe de fraîcheur s'allie tout particulièrement avec des salades ou des légumes à la vapeur.

L’huile Inca Inchi a d’excellentes propriétés diététiques, et peut être considérée comme une des meilleures huiles "santé" grâce a son grand équilibre, en effet, elle possède un ratio de 1,3 à 1 entre les deux acides gras essentiels alpha-linolénique (omega-3) et linoléique (omega-6). C’est la seule huile végétale qui contient les deux acides gras essentiels ensemble et en aussi grande quantité.

Parmi les caractéristiques les plus surprenantes de cette plante millénaire : son taux d'oméga-3 dont elle détient le record, avec 48,61 % et 34,30% d'oméga-6 ! Rappelons que les acides gras oméga-3, font partie actuellement des préoccupations premières des consommateurs qui cherchent à prévenir et lutter contre les maladies cardiovasculaires et l'excès de cholestérol.

Hit-parade des huiles contenant des oméga-3 (pourcentage d'oméga-3 dans les acides gras)

  • Inca inchi (non raffinée) : 50%
  • Noix, colza (non raffinée) : 8 à 12 %
  • Germes de blé, soja (non raffinée) : 6 à 7 %
  • Isio 4 (raffinée) : 1,9 %
  • Olive (non raffinée) : moins de 1 %
Cette huile extraordinaire pourrait donc être considérée comme une huile santé idéale, véritable "booster" de santé ? Pas tout à fait quand même car l'huile santé idéale n'existe pas. La plupart sont bonnes à petite dose, mais aucune n'est la panacée à elle toute seule. L'art est de trouver le bon équilibre entre les différents composants de chaque huile. L'huile d'olive est par exemple très digeste et riche en acide oléique, mais elle est pauvre en oméga-3. D'où l'intérêt de l'associer à d'autres huiles. Ainsi, un mélange intéressant pour la santé pourrait se composer pour moitié d'huile d'olive, 1/4 de tournesol et 1/4 d'huile Inca Inchi...

Source : Alexandre Glouchkoff, Diététicien - Nutritionniste

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s