« Étude de l'Alimentation Totale » en France

lu 3116 fois

Ce document décrit une partie des résultats obtenus par la première « étude de l'alimentation totale » réalisée en France*. Il s'agit d'une méthode développée depuis de nombreuses années par la Food and Drug Administration aux États-Unis et dont l'utilisation est encouragée par l'Organisation Mondiale de la Santé.

Le principe consiste à utiliser les résultats des études de consommation alimentaire nationales pour établir la liste des aliments les plus consommés ainsi que leurs sites d’achats.

Un plan d’échantillonnage est alors réalisé qui couvre la grande majorité de l’alimentation (plus de 95 % dans notre cas… d’où le nom d’alimentation totale) puis les aliments sont préparés «tels que consommés» par le mangeur et leur analyse chimique réalisée.

Au cours de cette étude, nous avons recherché des mycotoxines, des contaminants de l’environnement mais aussi certains micro-constituants de l’alimentation et ceci sur 1 080 aliments prélevés dans 3 régions françaises.

Au total près de 25 000 résultats ont été obtenus dont une partie concernant les minéraux et oligoéléments est publiée ici. Ce travail considérable doit être considéré comme une étape indispensable mais non suffisante à la mise en place progressive en France d’une politique de santé publique dans le domaine de l’alimentation.

En effet, celle-ci devra reposer sur une connaissance précise des populations à protéger, de leur comportement alimentaire et de leur état de santé

Un grand nombre de chercheurs et de médecins oeuvrent aujourd’hui en ce sens et des projets ambitieux et concertés s’élaborent dans le domaine de la surveillance de la qualité des aliments, de l’estimation des consommations alimentaires mais aussi dans le domaine de l’épidémiologie nutritionnelle.

Il reste alors à communiquer les résultats de ce type d’études le plus largement possible afin de les valoriser, de les comparer avec les travaux étrangers similaires et d’éviter la duplication d’efforts.

* Cette étude a été financée par la Direction Générale de l’Alimentation du Ministère de ’Agriculture, de l’Alimentation, de la pêche et des affaires rurales. Elle a été réalisée par l’unité de recherches INRA-Mét@risk en collaboration avec l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments. La méthodologie complète est décrite dans : L’étude de l’alimentation totale Française -Mycotoxines, minéraux et éléments traces- JC Leblanc coordonnateur- INRA / DGAL, mai 2004, 68 pages. Disponible sur demande auprès des auteurs -INRA 1204 / INAP-G- 16 rue Claude Bernard - 75231 Paris cedex 05.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s