« Diététiciens, à vos marques ! »

lu 2352 fois

Les diététiciennes signataires de cet éditorial réagissent aux propos tenus par certains de leurs collègues, qui regrettent les aliments d'autrefois et s'inquiètent de leur oubli au profit d'aliments « transformés » qu'ils considèrent suspects, voire nuisibles.

Ces auteurs déplorent que ces diététiciens puissent tenir de tels discours, alors qu'ils ont reçu un enseignement sur l'évolution de l'alimentation et sur la composition nutritionnelle des aliments, leurs propos ne pouvant que perturber les consommateurs et renforcer leurs inquiétudes.

A leur avis, le diététicien est incontournable pour pouvoir concilier dernières données scientifiques et hédonisme. Il se doit d'être le « messager » entre plaisir et santé. Son rôle doit prendre aujourd'hui sa pleine envergure, et ce n'est ni par le déni, ni par le rejet qu'il sera écouté et entendu mais grâce à une approche constructive en prodiguant des conseils, en accompagnant et en personnalisant les recommandations nutritionnelles.

Rigueur et fiabilité des propos sont indispensables pour mener à bien le dialogue avec les différents partenaires, qu'ils soient médecins, industriels, journalistes ou consommateurs. Seul un climat de confiance réciproque permettra d'escompter un avenir favorable aux échanges dans le monde de la nutrition. La diététique est un vaste domaine qui nécessite un ajustement sans fin des connaissances.

Certes, la formation initiale nécessite d'être revue, mais, en attendant, selon les auteurs, mieux vaut guider les consommateurs dans leurs choix que réfuter les avancées scientifiques et techniques de l'agroalimentaire pour que la qualité de l'alimentation s'améliore.

(Bul IFN 2005 ; 86 : 5.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s